Groupe ADP : les effets périmètre boostent les profits au 1er semestre

Groupe ADP : les effets périmètre boostent les profits au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 juillet 2018 à 18h13

Groupe ADP dévoile des comptes au 30 juin de bonne facture, soutenus par la progression du trafic de Paris Aéroport et et l'effet positif de l'intégration globale, dans ses états financiers, des résultats de TAV Airports et d'Airport International Group (AIG).

Le chiffre d'affaires ressort à 2.099 millions d'euros, en hausse de 640 millions d'euros, soit + 43,9%. Hors effet périmètre sur les deux entités mentionnées plus haut, les revenus progressent de 3% à 1.502 millions d'euros.

L'Ebitda s'établit à 815 millions d'euros, en hausse de 205 millions d'euros, soit + 33,6%. Hors intégration globale des résultats de TAV Airports et d'AIG, l'EBITDA est en baisse de 6,3 % par rapport à 2017 du fait de la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo enregistrée au 1er semestre 2017. En comparable, cet indicateur aurait avancé de 4,5% au 30 juin 2018.

Le Résultat opérationnel courant de Groupe ADP (y compris mises en équivalence opérationnelles) ressort à 469 millions d'euros, en hausse de 127 millions d'euros, soit + 37,4%, du fait notamment de l'intégration globale des résultats de TAV Airports et la revalorisation des titres déjà détenus dans AIG.

Enfin, le résultat net part du Groupe (RNPG) pointe à 205 millions d'euros, en hausse de 43 millions d'euros.

Les objectifs 2016-2020 du Groupe ADP tels qu'annoncés le 13 octobre 2015 restent inchangés et s'entendent indépendamment de l'effet de l'intégration globale de TAV Airports.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU