Groupe ADP ne partage pas l'avis de l'ART sur le CMPC

Groupe ADP ne partage pas l'avis de l'ART sur le CMPC©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 février 2020 à 21h37

Groupe ADP prend note de l'avis sur le coût moyen pondéré du capital (CMPC) publié par l'Autorité de régulation des transports (l'ART) le 27 février 2020 dans le cadre de l'élaboration du prochain contrat de régulation économique pour la période 2021-2025 (le CRE).

Cet avis retient une fourchette de CMPC pour le périmètre régulé comprise entre 2% et 4,1%, en deçà de l'hypothèse du CMPC de 5,6% figurant dans le dossier public de consultation du CRE publié le 2 avril 2019.

Le Groupe ADP indique qu'il "ne partage ni la méthode, ni les hypothèses, ni les conclusions retenues par l'ART dans son appréciation du CMPC, et considère comme solides le modèle et les hypothèses du dossier public de consultation qui se fonde sur des données financières de marché et des entreprises comparables". Par conséquent, le Groupe ADP "se réserve la possibilité de faire valoir ses positions par tous moyens".

L'ART indique pourtant que cet avis "n'est qu'un éclairage de l'Autorité formulé sur la base des données existantes à ce stade de la procédure et qui ne saurait préjuger du CMPC qui sera in fine retenu lors de l'analyse du projet de CRE".

Le Groupe ADP réaffirme sa confiance dans sa capacité à préserver la rentabilité de long terme et la stratégie industrielle du groupe "essentielle pour ses clients, ses salariés, et le développement des territoires et de l'emploi".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.