Groupe ADP : pas de privatisation avant 2022 selon Bruno Le Maire

Groupe ADP : pas de privatisation avant 2022 selon Bruno Le Maire©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 juin 2020 à 09h39

Les investisseurs qui attendaient une 'privatisation' de Groupe ADP à court terme vont devoir ronger leur frein. Crise oblige, l'Etat ne devrait pas céder sa participation, entière ou partielle, dans le gestionnaire des aéroports parisiens avant 2022. "Aller céder un actif au moment où il est bas parce qu'il y a moins de transport aérien et que le redressement du transport aérien prendra au moins deux ans, ce ne serait pas responsable vis-à-vis de l'argent des Français", a déclaré Bruno Le Maire sur 'RMC' et 'BFM'.

Lorsqu'il lui a été demandé si la privatisation d'ADP n'aurait pas lieu avant 2022, le ministre de l'Économie et des Finances a répondu: "C'est probable". L'Etat français détient 50,6% du tour de table de Groupe ADP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.