Groupe ADP pourrait fermer le terminal 3 de CDG, le titre chute encore

Groupe ADP pourrait fermer le terminal 3 de CDG, le titre chute encore
orly-adp-presentation-union-deux-terminaux-2018

Boursier.com, publié le jeudi 12 mars 2020 à 10h43

Concentrée dans un premier temps en Chine, l'épidémie de coronavirus gagne chaque jour un peu plus de terrain à travers la planète. Pour enrayer la propagation du virus, les gouvernements prennent tour à tour diverses mesures qui pèsent fortement sur l'activité économique et le trafic aérien en particulier. Il suffit de déambuler dans les couloirs des principaux aéroports mondiaux pour se rendre compte que les plateformes tournent au ralenti. Face à cette situation, qui pourrait encore durer un certain temps, Groupe ADP envisagerait de fermer le terminal 3 de Paris-Charles de Gaulle.

Selon les informations obtenues par 'Europe 1', "si ce n'est pas suffisant, d'autres terminaux - autre que celui-ci, dont partent des vols low-cost - pourraient fermer". "D'après une source aéroportuaire, l'entreprise Aéroports de Paris a demandé à ses différents partenaires d'étudier la faisabilité d'un tel projet", précise la radio.

D'après RBC Capital, le trafic dans les aéroports européens a probablement diminué en mars d'au moins 10%, même si le mois en cours n'est que partiellement affecté par diverses restrictions de voyage liées au coronavirus. L'ampleur devrait ainsi être toute autre en avril.

Dans le sillage du marché, Groupe ADP chute de plus de 11% en matinée, portant ses pertes depuis le début de l'année à environ 35%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.