Groupe ADP : vent de spéculations, le titre au sommet

Groupe ADP : vent de spéculations, le titre au sommet©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 novembre 2017 à 11h58

Il est rare que le titre Groupe ADP bouge autant en bourse. Cette journée est donc assez spéciale pour l'action du gestionnaire des aéroports parisiens qui gagne près de 3% à 154,4 euros. La valeur a même touché un peu plus tôt en matinée un nouveau sommet boursier, à 155,7 euros. Si la société a annoncé être en négociations exclusives pour l'acquisition d'Airport International Group (AIG), concessionnaire de l'aéroport international Queen Alia à Amman, ce sont bien les spéculations concernant un éventuel désengagement de l'Etat du capital qui sont à l'origine de la forte hausse du titre.

L'APE (Agence des participations de l'Etat) réfléchit depuis plusieurs mois à céder des participations dans diverses entreprises afin d'alimenter un fonds de 10 milliards d'euros dont le produit doit financer à hauteur d'environ 200 millions par an des investissements dans des secteurs innovants. Et ADP est perçu par le marché comme le dossier idéal pour l'Etat.

Selon 'Les Echos', une nouvelle étape aurait d'ailleurs été franchie dans le processus de privatisation d'ADP puisque l'APE aurait choisi le Crédit Suisse comme conseil financier. Une information toutefois démentie par l'APE qui a nié avoir pris une telle décision, voire même choisi une orientation, concernant d'éventuelles évolutions du capital d'ADP dont elle détient 50,6%... Quoi qu'il en soit, un éventuel allègement de l'Etat dans ADP devra passer au préalable par une modification de la législation actuelle, qui ne permet pas à l'Etat de descendre sous les 50% de l'opérateur d'Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.