Groupe Bogart : en perte de 7,4 ME sur le semestre

Groupe Bogart : en perte de 7,4 ME sur le semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 septembre 2020 à 18h44

Au 1er semestre 2020, Groupe Bogart réalise un chiffre d'affaires de 94,9 millions d'euros (138,9 ME un an plus tôt). Il recule de -31,7% à changes courants. A périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires est en repli de -34,1%. Cette évolution s'explique par l'impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur l'activité commerciale des deux activités, du fait notamment des deux mois de fermeture de son réseau de magasins en Europe et en Israël et des réseaux partenaires dans le monde.

Dans ce contexte inédit, le Groupe a pris les mesures nécessaires pour limiter l'impact de sa baisse d'activité sur l'Ebitda du Groupe. Ainsi les charges de personnel sont en baisse de 8 ME sur la période, passant de 33,2 ME au 30 juin 2019 à 25,2 ME au 30 juin 2020. Cette baisse de -24,3% s'explique par les dispositifs de chômage partiel appliqués à partir de mi-mars 2020 dans l'ensemble du réseau de magasins mais aussi en France au siège social dans les fonctions support et dans les deux usines du groupe. Les charges externes baissent également de -37% sur ce 1er semestre 2020 à 16 ME au 30 juin, grâce à une gestion rigoureuse des coûts (baisse de l'intérim ; des frais de publicité ; moins de déplacements ; renégociation des honoraires, etc..) et au travail de renégociation des loyers sur l'ensemble des magasins en Europe et en Israël. Ces négociations se poursuivent d'ailleurs sur le second semestre 2020.

Au final, l'Ebitda reste positif à 11 ME (16,1 ME au 30 juin 2019). Le résultat opérationnel ressort à -4,8 ME au 30 juin (5,9 ME au 30 juin 2019). Il intègre une reprise sur provision de 1,1 ME au 1er semestre 2020 (6,6 ME au 1er semestre 2019) lié au badwill résiduel sur Distriplus.

Après prise en compte du résultat financier de -2 ME et d'une charge d'impôts de -0,6 ME, le résultat net part du Groupe ressort à -7,4 ME (+2,3 ME un an plus tôt).

"L'activité du 1er semestre nous conforte dans notre stratégie de fabricant-détaillant. Notre réseau de 376 boutiques a continué à soutenir structurellement nos marques, et en particulier sur ce semestre les marques Carven, Piaubert et April et réciproquement. Une gestion rigoureuse de nos coûts et l'appui de notre modèle d'intégration verticale nous ont permis de limiter l'impact de la COVID-19 sur l'EBITDA du 1er semestre. Si les conditions sanitaires sont favorables, nous restons confiants dans la croissance de notre rentabilité à court et moyen terme", commente David Konckier, Président Directeur Général de Groupe Bogart.

Structure financière

Au 30 juin 2020, les capitaux propres de Groupe Bogart s'élèvent à 92,3 ME (100,9 ME au 31 décembre 2019). La capacité d'autofinancement s'élève à 8,9 ME au 30 juin (16 ME au 30 juin 2019). Les investissements se sont élevés, sur ce 1er semestre 2020, à 1,5 ME (1,7 ME au 1er semestre 2019). La société a par ailleurs remboursé 16,4 ME d'emprunts, dont 14,5 ME de dettes locatives et 1,9 ME d'emprunts bancaires sur la période.
Au final, le Groupe affiche une trésorerie brute solide de 55,3 ME au 30 juin 2020 (35,9 ME au 30 juin 2019).
Le Groupe rappelle avoir obtenu sur ce semestre un prêt garanti par l'Etat (PGE) de 14,5 ME. Ce montant ne reflète pas le niveau de trésorerie annuel du Groupe compte tenu de la saisonnalité habituelle, la trésorerie étant toujours plus élevée en fin d'année. Les dettes financières brutes s'élèvent à 101,1 ME ( y compris PGE ) au 30 juin 2020 (hors dettes locatives (IFRS16) contre 85,5 ME au 30 juin 2019.

Perspectives

Groupe Bogart a fait le choix d'une stratégie active de lancements en 2020 pour soutenir ses marques et entend mettre tous les atouts de son côté pour profiter pleinement des premiers signaux de reprise sur ses différents marchés.

Ainsi, au second semestre 2020, le Groupe a lancé le parfum Carven Dans ma Bulle de Fleurs (juillet 2020) et étendra progressivement sa distribution géographique. Une nouvelle collection Stories by Lapidus de 7 parfums féminins et masculins ainsi qu'une première ligne de soins masculins sur la ligne Silver Scent (Jacques Bogart) seront également lancés. Enfin, le Groupe introduira en octobre sa nouvelle ligne premium Pur Luxe de Stendhal Paris (8 produits cosmétiques).

Le Groupe rappelle que le second semestre est structurellement plus profitable. Groupe Bogart restera très attentif au contrôle de ses charges pour préserver sa rentabilité et au pilotage rigoureux de sa trésorerie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.