Groupe Gorgé : sur les 15 euros

Groupe Gorgé : sur les 15 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 12 mai 2021 à 09h47

Groupe Gorgé recule de 0,4% sur les 15 euros ce mercredi, alors que le groupe, à travers sa marque ECA Group, et la société australienne Total Marine Technology ont annoncé avoir signé un protocole d'accord dans le but d'allier leurs savoir-faire respectifs dans le domaine des systèmes navals robotisés afin de s'associer pour le Programme SEA 1905 Phase 1 Tranche 1 de la Royal Australian Navy (RAN), la marine australienne, pour leurs futures capacités de lutte contre les mines et la surveillance maritime. Ce programme porte sur le renouvellement des moyens de chasse de mines avec des solutions robotisées. Des discussions sont déjà en cours entre les deux sociétés, et d'autres possibles partenaires australiens, pour développer davantage leur offre. Les systèmes de Groupe Gorgé soutiennent déjà plus de 30 marines dont la marine australienne.

Groupe Gorgé recule de 0,4% sur les 15 euros ce mercredi, alors que le groupe, à travers sa marque ECA Group, et la société australienne Total Marine Technology ont annoncé avoir signé un protocole d'accord dans le but d'allier leurs savoir-faire respectifs dans le domaine des systèmes navals robotisés afin de s'associer pour le Programme SEA 1905 Phase 1 Tranche 1 de la Royal Australian Navy (RAN), la marine australienne, pour leurs futures capacités de lutte contre les mines et la surveillance maritime. Ce programme porte sur le renouvellement des moyens de chasse de mines avec des solutions robotisées.
Des discussions sont déjà en cours entre les deux sociétés, et d'autres possibles partenaires australiens, pour développer davantage leur offre. Les systèmes de Groupe Gorgé soutiennent déjà plus de 30 marines dont la marine australienne.

"S'il est trop tôt pour prédire l'issue finale de cet appel d'offres, Groupe Gorgé semble bien positionné pour faire valoir son avance technologique, mise en valeur par la vitrine que représente le contrat belgo-néerlandais" estime Portzamparc. "Par ailleurs, le groupe a l'intention de participer à d'autres appels d'offres dans les 36 prochains mois (France, Royaume-Uni, Canada, Inde, Émirats Arabes Uni), dont certains d'envergure similaire" poursuit l'analyste qui reste à l'achat avec un objectif de cours de 19 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.