Groupe Gorgé : un analyste voit (encore) plus haut...

Groupe Gorgé : un analyste voit (encore) plus haut...©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2021 à 12h28

Groupe Gorgé monte de 1% à 16,30 euros, alors que l'année 2020 aura été marquée par un impact fort mais momentané de la crise sanitaire. Le chiffre d'affaires s'est établi à 233 ME, en recul de 13% à périmètre comparable par rapport à l'année 2019. Dans l'ensemble des 3 pôles, les carnets de commandes sont en progression par rapport à l'année dernière (+3% sur l'ensemble du groupe), signe d'une bonne dynamique commerciale. Les importantes commandes annoncées récemment en sont des illustrations saillantes...

Groupe Gorgé monte de 1% à 16,30 euros, alors que l'année 2020 aura été marquée par un impact fort mais momentané de la crise sanitaire. Le chiffre d'affaires s'est établi à 233 ME, en recul de 13% à périmètre comparable par rapport à l'année 2019.
Dans l'ensemble des 3 pôles, les carnets de commandes sont en progression par rapport à l'année dernière (+3% sur l'ensemble du groupe), signe d'une bonne dynamique commerciale. Les importantes commandes annoncées récemment en sont des illustrations saillantes...

L'ensemble des marchés de Groupe Gorgé sont bien orientés et l'exécution du carnet de commandes prévue sur 2021 donne une bonne visibilité sur l'exercice en cours. Par conséquent, hors nouvelle dégradation du contexte sanitaire, le groupe se donne un objectif de croissance très soutenue du chiffre d'affaires en 2021, proche de 15% à périmètre comparable, soit près de 265 ME.

Portzamparc souligne : "Le groupe guide sur un CA 2021 de 265 ME, soit +15% à pc (hors dégradation du contexte sanitaire)... Cette hypothèse nous semble prudente, compte-tenu du doublement de la contribution du contrat belgo-néerlandais sur 2021, du report sur 2021 de certains projets en robotique initialement prévus en 2020, et du redressement de la division aérospatiale pour ECA, ainsi que du rebond double-digit attendu sur Prodways... Nous projetons un CA 2021 de 276,9 ME (+18,8%). Après prise en compte d'un redressement plus important qu'anticipé de la division aérospatiale d'ECA, nous relevons notre TP de 16,6 à 18,5 euros et restons à 'Renforcer' sur le dossier" conclut l'analyste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.