Groupe JAJ : 169 kE de perte sur l'exercice 2019-2020

Groupe JAJ : 169 kE de perte sur l'exercice 2019-2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 juillet 2020 à 18h52

Sur l'exercice 2019-2020 (du 1er avril 2019 au 31 mars 2020), le chiffre d'affaires de Groupe JAJ recule de -11,2% à 20,16 millions d'euros (22,70 ME au 30 mars 2019).

L'année a été caractérisée par une saison hivernale profondément bouleversée par les mouvements sociaux qui ont fortement dégradé l'activité commerciale dès le mois de novembre. Ils ont fortement perturbé et pénalisé les ventes des revendeurs et des boutiques à enseigne Schott. A cela s'est ajoutée une météo peu favorable durant la période hivernale partout en Europe, qui a eu un impact négatif. Enfin, le Covid en Asie a eu pour conséquence un retard important dans l'arrivage des marchandises Printemps/Eté lors du dernier trimestre de l'exercice (janvier-mars). Elles ont été réceptionnées courant mars, avec parfois plus de 2 mois de retard. Ensuite, 10 jours après la réception complète des marchandises, la France et de nombreux pays Européens entraient en confinement. Groupe JaJ n'a donc pas pu honorer une grande partie de ses commandes de saison...
Le manque à gagner est de 1,76 ME de chiffre d'affaires sur l'exercice.

Au-delà de la réelle morosité du secteur textile, en baisse sectorielle pour la 13e année consécutive, la mutation du secteur de l'habillement est toujours en marche, notamment au niveau des circuits de distribution.

Ainsi, le taux de marge brute global s'améliore de 3,6 points par rapport à l'exercice antérieur. L'EBE affiche un résultat positif de 336 kE, soit 1,7% du chiffre d'affaires, ce qui représente 0,3 points de plus par rapport à l'exercice précédent. Ceci s'explique par une économie de 184 kE sur la logistique, une économie de 167 kE sur les frais de structure et de moindre frais de personnel suite à une moindre embauche de commerciaux pour la tenue des boutiques éphémères.

Le Résultat d'Exploitation se monte à +81 kE. Le Résultat Net s'élève à -169 kE. En effet, cette année Groupe JAJ n'a pas bénéficié de Crédit Impôt Recherche, le plafond ayant été atteint, contrairement à l'année précédente où le CIR s'élevait à +140 kE.

Perspectives

Alors que le Covid a et aura des répercussions économiques mondiales qu'il est encore bien difficile de mesurer, Groupe JAJ reste confiant sur sa stratégie. "Nous misons énormément sur la refonte de notre webstore qui sera lancé en septembre avec en appui de nombreuses interactions avec les réseaux sociaux, des investissements sur le marketing digital et de nouveaux outils qui permettront d'accélérer la croissance des ventes sur notre site internet", explique le management qui poursuit : "Nous assistons à une complète transformation du secteur où le poids des revendeurs indépendants multi-marques se rétrécie d'années en années, où les chaînes de magasins ayant un parc de boutiques important sont en forte souffrance alors que le web affiche des croissances à deux chiffres. Le confinement a accéléré encore davantage cette dynamique où l'achat de vêtements via le web attire de plus en plus de consommateurs".

Groupe JAJ va concentrer ses moyens au développement du digital, et de consacrer ses investissements sur ce canal à sa marque iconique Schott. Ces investissements se répartissent de la manière suivante : refonte du webstore Schott ; achat d'espace publicitaire sur le web, bannières, Google Ad ; acquisition de bases de données qualifiées, CRM, E-marketing, Omnicanal ; réseaux sociaux (facebook, Instagram...) et création de contenus ; développement de la marque en market place ; développement de produits exclusifs et injection de nouveautés. "Cette stratégie digitale nous permettra de compenser à moyen terme la baisse des multimarques", estime le management.

Concernant le développement de l'activité wholesale, de nouvelles opportunités sont en cours avec des acteurs majeurs de la distribution dans le domaine du sport qui ont pris désormais une place prépondérante dans la vente de produits mode, au détriment des multimarques de centre ville...

L'année 2020-2021 sera forcément extrêmement perturbée compte tenu de la situation sanitaire, avec d'ores et déjà près de 2 mois sans activité. Cette crise sanitaire aura des répercussions importantes sur l'économie, l'emploi et la consommation des ménages.

"Il est encore difficile d'afficher concrètement des prévisions de vente compte tenu du manque de visibilité sur les effets de la crise à court terme", dit le management qui conclut : "Néanmoins, Groupe JAJ en ayant renforcé depuis de nombreuses années ses partenariats avec les acteurs majeurs du web, qui se portent extrêmement bien, en concentrant ses investissements sur son webstore, en ne possédant pas en propre un parc de magasins conséquents et en développant un nouveau canal de distribution dynamique via des acteurs majeurs de la distribution spécialisé au départ dans le sport, nous restons dans une position beaucoup moins délicate que beaucoup de nos concurrents ou autres marques de mode. Des opportunités pour Schott seront donc à saisir dans cette période inédite".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.