Groupe Parot : confiant quant à la performance 2021, mais... prudent

Groupe Parot : confiant quant à la performance 2021, mais... prudent©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 avril 2021 à 18h40

Avec au 2è semestre un résultat net semestriel de +1,6 million d'euros et un Ebitda positif de +4,1 ME, il faut souligner la confirmation du retour à la profitabilité des activités du Groupe Parot. Ainsi, alors que le résultat du 1er semestre était de -6,4 ME, le résultat annuel consolidé du Groupe ressort à -4,6 ME, en léger redressement par rapport à 2019 (pour mémoire -5,1 ME).

Avec au 2è semestre un résultat net semestriel de +1,6 million d'euros et un Ebitda positif de +4,1 ME, il faut souligner la confirmation du retour à la profitabilité des activités du Groupe Parot. Ainsi, alors que le résultat du 1er semestre était de -6,4 ME, le résultat annuel consolidé du Groupe ressort à -4,6 ME, en léger redressement par rapport à 2019 (pour mémoire -5,1 ME).

Le chiffre d'affaires 2020 du Groupe Parot s'établit ainsi à 356,6 ME, en recul de -36,3% en réel, -20,3% à périmètre comparable. Le pôle Véhicules Particuliers (VP) a été plus impacté, à -22,1% en comparable, que le pôle Véhicules Commerciaux (VC) à -17,2%. Le 1er semestre 2020 avait pourtant été impacté par les pertes de -1,4 ME du pôle BMW-MINI cédé le 31 mars 2020.

L'Endettement Financier Net diminue de -14,5 ME au 31 décembre 2020 et ce, bien que le groupe ait souscrit en août 2020 un Prêt Garanti par l'Etat (PGE) de 23,9 ME versé en septembre 2020. "Notre désendettement a été accéléré par l'encaissement du prix de cession des concessions Parot Automotive Centre, soit 1,8 ME, par le remboursement de la dette d'acquisition de la concession BMW-MINI de Bordeaux, soit 4,8 ME et, par la sortie du pôle BMW-MINI réduisant notre exposition aux financements court terme de 13,3 ME", explique le management de Parot.

Les lignes de financement court terme affectées au financement de stock sont ainsi passées de 51,2 ME fin 2019 à 23,6 ME en décembre 2020, soit une baisse de 27,6 ME/-46%.

L'ensemble des échéances de la dette a été servi durant l'exercice 2020, et un échéancier de paiement des mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises liées à la crise sanitaire a été formalisé.

Confiant dans la perspective du Groupe, et conformément à son engagement auprès de ses partenaires financiers, l'actionnaire familial a réalisé un renforcement des fonds propres de 4,5 ME en décembre 2020. Ainsi les Fonds Propres fin 2020 sont restés stables sur 2019, en dépit de la perte nette de 4,7 ME de l'exercice.

Perspectives 2021

Bien que le contexte sanitaire ait été défavorable aux activités du groupe, le second semestre a démontré que le Groupe Parot est désormais replacé dans une perspective favorable. Le second semestre acte ainsi les effets positifs du recentrage du Groupe effectué fin 2019/ début 2020, et confirme l'anticipation dès fin 2019, et avant que n'éclate la crise du Covid-19, du retour de Parot à la profitabilité.

Le plan de recentrage, associé à un effort constant sur la structure de coûts et l'allocation des ressources en cash, a également contribué à une nette réduction de l'endettement. La souscription d'un PGE a permis d'augmenter la maturité de la dette.

Cette démarche d'amélioration continue de la rentabilité et de la génération de cash sera poursuivie dans l'ensemble des compartiments des activités du Groupe.

Le Groupe est ainsi confiant sur sa performance pour l'année 2021. Dans le contexte de 3e confinement sanitaire lié à la COVID-19, et dans un contexte d'incertitude sur la capacité d'approvisionnement auprès des constructeurs automobiles, le Groupe reste prudent sur ses anticipations de niveau de bénéfice pour 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.