Groupe Partouche dénonce une violation du secret de l'enquête et de l'instruction

Groupe Partouche dénonce une violation du secret de l'enquête et de l'instruction
casino cartes jeu Poker

Boursier.com, publié le jeudi 26 avril 2018 à 10h08

Groupe Partouche explique dans un communiqué de presse avoir déposé plainte pour violation du secret de l'enquête et de l'instruction et pour diffamation à la suite de l'opération menée au Casino 3.14 à Cannes.

Deux dirigeants du casino 3.14 à Cannes ont été mis en examen pour "abus de biens", qui serait la résultante d'une minoration de recette au Omaha Poker.

Groupe Partouche avait regretté, en mars, la : la destruction de valeur boursière, résultant de la divulgation de cette affaire, le titre ayant chuté de 20% le jour de l'annonce. Et dans son communiqué du jour, Partouche affirme que "dès le début de la perquisition effectuée le 11 mars 2018 au casino 3.14 à Cannes, un caméraman était présent aux côtés des enquêteurs." M6 a été le premier média à relayer des informations relatives à cette opération, qui pour le casinotier "n'ont pu être réalisées que sur une information émanant des services de police et avec leur assentiment."

Partouche dénonce aussi les termes employés dans les médias, à savoir de "prétendus délits de blanchiment, de fraude fiscale et de tenue de maison de jeux de hasard illicite", alors que les deux collaborateurs mis en cause sont soupçonnés d'abus de biens sociaux, "au préjudice éventuel du casino".

L'exploitation du Omaha Poker qui avait été suspendue par décision unilatérale du SCCJ a repris, avec l'accord exprès de la Direction des libertés publiques et des affaires juridiques, dans les mêmes conditions qu'auparavant.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU