Groupe Pizzorno annonce sa volonté de renforcer son potentiel de croissance et d'innovation en engageant des réflexions stratégiques

Groupe Pizzorno annonce sa volonté de renforcer son potentiel de croissance et d'innovation en engageant des réflexions stratégiques©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 07h33

La résilience de l'activité en 2020, ainsi que la confiance des dirigeants dans les objectifs fixés par le Groupe pour 2021, constituent des bases solides pour le développement de Pizzorno Environnement. En parallèle, l'accélération de la transition écologique et de l'économie circulaire dans les écosystèmes locaux offrent au Groupe des opportunités de croissance attractives.
Ainsi, Pizzorno Environnement entend les saisir en accélérant ses initiatives dans les nouvelles technologies et dans la maîtrise de nouveaux métiers. Ses dirigeants et son actionnaire principal ont ainsi souhaité engager des réflexions plus larges sur les possibilités de renforcer les moyens humains, techniques et financiers dont le Groupe pourrait bénéficier pour consolider et étendre ses compétences en tant qu'acteur majeur et innovant du secteur.
Après avoir démontré sa capacité à recentrer ses activités autour de ses services et actifs les plus rentables, le Groupe fait la preuve, au travers des épisodes de la crise sanitaire, de la solidité et de la résilience de son business model.

Ainsi, pour 2020, le chiffre d'affaires est attendu à un niveau qui devrait demeurer légèrement supérieur à 200 ME, principalement impacté au premier semestre par un arrêt volontaire de certains contrats non rentables et la crise sanitaire. Cet effet sera compensé par une bonne tenue des volumes de collecte urbaine sur le second semestre, l'ouverture du centre de stockage de Pierrefeu-du-Var ainsi que la reprise partielle du centre de stockage d'Aboncourt - tous deux à partir d'octobre 2020.

L'EBE devrait atteindre environ 22 ME pour l'année 2020. Par ailleurs, les investissements 2020 du Groupe devraient s'élever à environ 35 ME, intégrant ceux engagés pour la création d'un nouveau casier de stockage afin d'augmenter le potentiel de traitement du site d'enfouissement de Pierrefeu-du Var.

Fort de ses bases solides, et malgré un contexte économique général qui reste complexe et fluctuant, le Groupe est confiant dans les objectifs qu'il s'est fixé pour 2021, à savoir un chiffre d'affaires compris entre 200 ME et 205 ME associé à une amélioration de la performance opérationnelle permettant de dégager un EBE entre 30 ME et 35 ME. Le montant des investissements devrait atteindre environ 28-30 ME. Une partie de ces résultats seront liés à des projets de développement sur les activités de collecte, tri et valorisation : expansion géographique sur le territoire national, déploiement d'une plateforme de biodéchets (compostage et énergies vertes) et lancement de projets structurants sur les activités de déchets industriels.

Sur cette base, et fort de la confiance et de la fidélité de ses clients, de la compétence et de l'investissement de plus de 3.000 collaborateurs, et de la qualité de ses infrastructures et de ses services, les dirigeants du Groupe et son principal actionnaire souhaitent pouvoir saisir les éventuelles opportunités relatives à l'accélération des préoccupations environnementales, au renforcement de l'économie circulaire et à l'usage des nouvelles technologies.
Pour cela, le Groupe a décidé d'explorer plus précisément avec des conseils extérieurs, les options qui lui permettraient de réaliser au mieux ses ambitions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.