Groupe PSA recrute 1.300 CDI mais en supprime autant

Groupe PSA recrute 1.300 CDI mais en supprime autant©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 janvier 2018 à 13h32

Le Dispositif d'adéquation des emplois et des compétences du groupe PSA pour 2018, ou "DAEC", a été discuté aujourd'hui entre direction et syndicats du constructeur automobile. Il s'inscrit dans le cadre plus vaste de l'accord de performance signé pour la période 2017 à 2019 par cinq organisations représentant 80% des salariés.

Le groupe considère que les engagements du DAEC 2017 ont été respectés : plus de 1.200 recrutements en CDI, dont 200 en production, 2.500 contrats de stage ou d'alternance et plus de 6.000 mobilités internes. En outre, PSA a recensé "plus de 1.400 parcours de reconversions internes" et 1.500 accompagnements pour création d'entreprise, congé de reclassement ou d'autres parcours externes sécurisés.

1.300 embauches pour 1.300 départs

Le projet pour 2018 prévoit le recrutement de 1.300 CDI dont 400 en production. L'objectif est de pourvoir au moins 50% des postes juniors par d'anciens stagiaires ou alternants (54% en 2017) et d'accueillir au moins 2.000 emplois jeunes. Il mise aussi sur plus de 6.000 mobilités internes et plus de 1.000 parcours de reconversion interne. En parallèle, PSA prévoit environ 1.300 départs en mobilité externe, par le biais de congés de reclassement, de création d'entreprise ou de passeport de transition professionnelle. Le solde est donc équilibré entre les recrutements et les mobilités externes volontaires et les engagements de reconversions internes, de mobilités internes et de mobilités externes sécurisées sont maintenus avec les mêmes dispositifs d'accompagnement, estime la direction des ressources humaines du constructeur.

En matinée, 'France Info' annonçait, de sources syndicales, que 1.300 emplois seraient supprimés par le biais de la nouvelle procédure de rupture conventionnelle collective, et 900 de plus via les congés séniors. Ce dernier point n'a pas été évoqué par PSA dans son communiqué sur le DAEC 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU