Groupe PSA : une semaine compliquée

Groupe PSA : une semaine compliquée
Logos de Peugeot et Fiat illustrant le projet de fusion.

Boursier.com, publié le vendredi 17 avril 2020 à 16h37

Groupe PSA enregistre l'une des plus mauvaises performances de la semaine sur le SBF120 avec une chute d'environ 14,5%. Une baisse qui porte le repli du titre depuis le début de l'année à plus de 45%. A l'image de la situation en France, les ventes de véhicules neufs se sont effondrées de 55,1% en mars dans l'Union européenne. Selon les données de l'Association des constructeurs européens d'automobile dévoilées vendredi, les immatriculations de voitures de tourisme se sont élevées à 567.308 le mois dernier. Les mesures de confinement sur la plupart des marchés à partir du milieu du mois ont contraint la grande majorité des concessionnaires à fermer leurs portes durant la seconde quinzaine de mars, souligne l'ACEA. Le groupe au lion a vu ses immatriculations fondre de 68,1% sur la période !

Par ailleurs, malgré la crise liée à la pandémie de Covid-19 et un secteur quasiment à l'arrêt, les équipes qui travaillent sur le projet de rapprochement avec Fiat Chrysler Automobiles "accélèrent le rythme" pour boucler l'opération, selon une note interne de Carlos Tavares qui a fuité... Dans ce document qu'a pu consulter l'agence Reuters, le président du directoire du constructeur affirme : "les groupes de travail maintiennent et même accélèrent le rythme sur le projet pendant cette crise, pour réaliser le closing, préparer le fonctionnement de la nouvelle entreprise et être prêts à réaliser les synergies dès le jour du closing". "C'est une illustration claire de l'agilité, la résilience et la détermination de nos deux entreprises", ajoute le dirigeant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.