GTT : nouveau design de grand vraquier

GTT : nouveau design de grand vraquier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 09h08

GTT et le cabinet d'architecture navale SDARI ont reçu l'approbation de principe de la société de classification DNV pour une nouvelle solution technique destinée aux vraquiers (de type Newcastlemax) propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL) avec un réservoir à membrane GTT. GTT a réalisé le design de la cuve jusqu'à la paroi d'acier porteuse et son intégration dans le navire a été étudiée par SDARI. Cette approbation confirme que la solution d'un réservoir à membrane est conforme aux règles de sécurité et est techniquement réalisable à bord des vraquiers propulsés au GNL. Cette amélioration de design offre une autonomie accrue, et permet par ailleurs de réduire drastiquement les émissions de produits soufrés et de gaz à effet de serre comparé à un design standard de Newcastlemax. Elle offre également une grande flexibilité permettant aux navires de parcourir un aller-retour Brésil-Chine avec un seul soutage de GNL. Cette solution fiable et dont le stockage GNL est optimal, n'a d'incidence ni sur l'espace de chargement disponible, ni sur le château du navire.

GTT et le cabinet d'architecture navale SDARI ont reçu l'approbation de principe de la société de classification DNV pour une nouvelle solution technique destinée aux vraquiers (de type Newcastlemax) propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL) avec un réservoir à membrane GTT. GTT a réalisé le design de la cuve jusqu'à la paroi d'acier porteuse et son intégration dans le navire a été étudiée par SDARI. Cette approbation confirme que la solution d'un réservoir à membrane est conforme aux règles de sécurité et est techniquement réalisable à bord des vraquiers propulsés au GNL. Cette amélioration de design offre une autonomie accrue, et permet par ailleurs de réduire drastiquement les émissions de produits soufrés et de gaz à effet de serre comparé à un design standard de Newcastlemax. Elle offre également une grande flexibilité permettant aux navires de parcourir un aller-retour Brésil-Chine avec un seul soutage de GNL. Cette solution fiable et dont le stockage GNL est optimal, n'a d'incidence ni sur l'espace de chargement disponible, ni sur le château du navire.

GTT, SDARI et DNV ont notamment étudié l'intégration structurelle du réservoir de GNL en amont de la salle des machines, le dimensionnement du système d'injection de GNL de la cuve aux moteurs, ainsi que l'interface de la station de ravitaillement. Les aspects relatifs à l'architecture navale telle que la stabilité après avarie ont aussi été examinés par DNV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.