GTT offre une flexibilité accrue aux armateurs

GTT offre une flexibilité accrue aux armateurs©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2021 à 07h11

GTT a obtenu deux approbations de principe (AiP1) de la part de Bureau Veritas, un leader mondial des essais, de l'inspection et de la certification. La première approbation porte sur le caractère "NH3 Ready" des cuves à membranes Mark III. Cette AiP reconnait que le système Mark III est adapté, sans modification majeure de design, au confinement éventuel de l'ammoniac pour les applications GNL carburant.
Lors de la procédure d'approbation, une évaluation de la compatibilité de la barrière primaire de la technologie Mark III avec l'ammoniac a été réalisée, et une campagne d'essais a permis de déterminer le niveau de renforcement du système de confinement afin de tenir compte de la densité supérieure de l'ammoniac par rapport au GNL.

La deuxième approbation obtenue de Bureau Veritas porte sur la pression de design élevée à "1 barg" pour les applications GNL carburant telles que les grands porte-conteneurs. Grâce à un design alternatif, déjà existant dans les cuves membranes à "2 barg" avec un renforcement spécifique du dôme, cette approbation permet de donner plus de flexibilité aux armateurs dans toutes leurs opérations.

Ces approbations démontrent la capacité de GTT à proposer aux armateurs une solution flexible et à l'épreuve du temps leur permettant de sécuriser leur investissement face aux évolutions de la chaîne d'approvisionnement et de la réglementation environnementale.

Philippe Berterottière, Président-Directeur général de GTT, a déclaré : "La reconnaissance de nos cuves "NH3 Ready" et le design alternatif "1 barg" viennent une nouvelle fois souligner l'importance de notre capacité d'innover en permanence, pour proposer à nos clients des technologies toujours plus fiables, performantes, sûres et flexibles.
GTT entend offrir aux armateurs la flexibilité dont ils ont besoin pour s'adapter au mieux et le plus rapidement à un monde en constante évolution avec l'arrivée de nouveaux carburants. Bien que nous soyons convaincus que le GNL est la solution de choix pour réduire les émissions des navires, nous devons prendre en compte le fait que l'ammoniac, provenant de l'hydrogène vert, pourrait permettre de réduire encore davantage ces émissions. En proposant un système compatible avec l'ammoniac, nous offrons aux armateurs la possibilité de prolonger considérablement la période d'amortissement des navires."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.