Guerbet : accueil mitigé pour la publication annuelle

Guerbet : accueil mitigé pour la publication annuelle©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 février 2018 à 09h49

Début de séance difficile pour Guerbet qui, après une ouverture dans le vert à la Bourse de Paris, s'est rapidement enfoncé dans le rouge pour s'inscrire en repli de 3,6% à 72,80 euros peu après 9h45. Le marché réagit à la publication du chiffre d'affaires annuel, lequel s'est hissé à 807,1 ME, en hausse de 4% en données réelles et en progression de 4,7% à taux de change constants. Cette performance commerciale, qui s'accompagne d'une confirmation de la guidance 2017 d'amélioration de la marge d'Ebitda, laisse cependant planer quelques doutes chez les analystes.

C'est le cas pour Midcap Partners Louis Capital Markets qui dégrade ce matin sa recommandation sur Guerbet d'"achat" à "neutre", au motif que Guerbet devrait avoir du mal à gérer à court terme l'effet générique sur le segment IRM où trônait jusqu'ici en maître Dotarem. Pour cet expert, si l'arrivée du générique de Dotarem (et son impact immédiat sur les prix) est connue depuis le T2 2017, le relais pris par les produits de classe linéaire qui représente un marché additionnel de 120-130 ME ne devrait pas permettre de compenser le manque à gagner dans ce pôle IRM. Midcap Partners Louis Capital Markets abaisse en conséquence ses projections et coupe de 93 à 83 euros son objectif.

Gilbert Dupont suit le chemin inverse sur sa recommandation en passant positif sur le dossier (opinion rehaussée d'alléger à accumuler), au regard de la faiblesse du titre. Le bureau de recherche ramène en parallèle sa cible de 89 à 83 euros, pour les mêmes raisons que son confrère. Sur l'exercice 2018, il faut s'attendre à un impact " année pleine " de la mise sur le marché du générique en Europe, alors qu'il ne s'est fait ressentir que sur le dernier trimestre en 2017, résume Gilbert Dupont dans sa note.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.