Guerbet : un peu court ?

Guerbet : un peu court ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 09h22

Guerbet démarre la séance dans le rouge à la Bourse de Paris, sous le coup de prises de bénéfices consécutives à la publication d'un chiffre d'affaires du 3ème trimestre un peu terne. Sur la période juin-septembre, le groupe a réalisé des ventes de 194,3 ME, en croissance de 4,2% à taux de change constants (TCC) et 1,4% à taux de change courant, soit un impact de change défavorable de 5,4 ME. En cumul sur les neuf premiers mois de 2017, le CA atteint 601,4 ME, en croissance de 5,1% à TCC et 5,8% à taux de change courant.

Les analystes sont partagés après cette publication. Gilbert Dupont dégrade à "alleger" (contre "accumuler" précédemment) sa recommandation sur Guerbet en considérant le ralentissement du T3 plus fort qu'anticipé et en pronostiquant que le pire est à venir. Pour ce broker, le groupe français manque de visibilité en raison de l'impact potentiellement non négligeable du déploiement en Europe de Clariscan, un générique de Dotarem développé par GE, puis au Etats-Unis à partir de 2019, selon ses estimations. L'objectif est laissé inchangé à 89 euros.

A l'opposé, Oddo BHF passe d'"alléger" à "neutre" sur le dossier, revalorisé de 78 à 88 euros. Pour cet expert, même si le T3 a été essentiellement impacté par les devises, la performance intrinsèque sur les neuf premiers mois est en ligne avec le plan de marche. D'autre part, Oddo BHF estime que les opportunités de volumes sur Dotarem devraient amortir l'effet prix de sa généricisation.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU