Hermès met tout le monde d'accord ?

Hermès met tout le monde d'accord ?
Hermès boutique à Mumbai

Boursier.com, publié le jeudi 22 mars 2018 à 11h39

Berenberg a légèrement ajusté de 433 à 438 euros son objectif de cours sur Hermès International, après une solide performance qui rend toute le monde heureux, écrit l'analyste dans le sillage la publication, hier, des résultats 2017 du sellier. Il demeure neutre sur un dossier qui évolue autour de 460 euros, au-delà de son objectif de cours.

Si les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, force est de constater que les marges d'Hermès poursuivent leur ascension alors qu'elles étaient déjà à haute altitude. Elles ont même dépassé les prévisions initiales du management, qui pensait il y a un an qu'il aurait du mal à battre les records atteints en 2016. Il sera sans doute un peu plus difficile à la société de tenir la distance cette année, dans la mesure où le management a d'ores et déjà annoncé qu'il ne bénéficiera pas, en 2018, des gains sur les couvertures de change obtenus l'année dernière. À ce stade, il ne formule pas de prévisions de rentabilité, mais Berenberg pense que la société conserve un atout dans sa manche, la baisse des frais publicitaires dans la mesure où aucun lancement majeur de parfum n'est attendu cette année, contrairement à ce qui s'est passé en 2017.

La principale nouveauté de la publication est l'annonce d'un dividende exceptionnel de 5 euros par action, le premier depuis 2015. Le bureau d'études pense que ce type de distribution va perdurer, car elle apparaît être, aux yeux de la société et compte tenu de la structure actionnariale, sa façon privilégiée de rémunérer les actionnaires.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU