Hexaom : rebond salué

Hexaom : rebond salué
Déménagement, famille, intérieur

Boursier.com, publié le vendredi 06 novembre 2020 à 10h18

Hexaom monte de 2,6% à 31,80 euros ce vendredi, alors que le groupe a connu un fort effet de rattrapage sur le troisième trimestre 2020 avec un chiffre d'affaires en hausse de +15,3% à 211,5 ME. Ainsi, pour les 9 premiers mois de l'exercice 2020, le chiffre d'affaires s'élève à 610,2 ME (+1,5%).

L'activité Construction de Maisons Individuelles est en progression sur le 3ème trimestre (+11%). Ce rattrapage permet ainsi de retrouver une production proche de celle à fin septembre 2019 malgré un rythme d'ouvertures de chantiers encore perturbé par les mesures de confinement subies sur le 1er semestre.
Comme attendu, après un premier semestre fortement impacté par la crise sanitaire, l'activité Rénovation bénéficie, quant à elle, d'un fort rattrapage sur ce trimestre qui progresse de +23,7% et retrouve ainsi une forte dynamique de croissance, notamment dans le B2B.

Au rebond

Hexaom a enregistré sur le troisième trimestre un accroissement substantiel de ses prises de commandes dans l'activité Construction de Maisons Individuelles. Ces dernières s'inscrivent ainsi en hausse de +13,7% en valeur (+12,4% en volume) par rapport à la même période de l'exercice précédent.
Le groupe a réalisé ainsi 5.037 ventes au 30 septembre 2020, ce qui représente un chiffre d'affaires de 630 ME. S'agissant de l'activité Rénovation, les ventes à 9 mois s'inscrivent en progression de +10,2% à 140,4 ME, toujours tirées par le segment B2B dont les prises de commandes croissent de +25,4% sur la période.

Le groupe s'attend à un chiffre d'affaires et une rentabilité sur ce second semestre 2020 en progression par rapport au premier semestre 2020 mais reste attentif à l'évolution du niveau des ouvertures de chantiers de l'activité Construction de Maisons Individuelles, encore fortement impactée par l'allongement des délais administratifs subi depuis le début de la crise sanitaire et de l'évolution du taux d'annulation qui pèseront certainement sur la production du 4ème trimestre 2020. Cet impact sera en partie compensé par une diminution des délais de construction.

"Nous révisons notre attente 'top line' à 865,3 ME contre 842,2 ME précédemment (croissance organique +1%) pour un EBIT de 26,5 ME (vs 25,3 ME précédemment ; marge -10bp à 3,1%)" commente Portzamparc qui souligne que la valorisation du groupe fait ressortir des multiples "historiquement faibles" (EV/EBIT 2021 3,7x vs moyenne 5y 9,9x). L'analyste rappelle la croissance embarquée avec Hibana, potentiellement relutive à partir de 2022 et relève son objectif de cours de 39 à 42 euros en restant à l'achat sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.