Hexaôm : retour de manivelle

Hexaôm : retour de manivelle©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 mars 2021 à 12h06

Hexaôm reperd 3,7% à 41,40 euros ce vendredi sur le marché parisien, alors que les investisseurs avaient salué hier les solides résultats du constructeur de maisons individuelles. Le groupe a dégagé l'an passé un bénéfice net annuel de 19,7 ME, en hausse de +6,5%, pour des revenus en progression de 4,8%, à 881,8 ME. Le résultat opérationnel s'améliore de 7% à 29,1 ME. Hexaom anticipe la poursuite de la croissance de son activité en 2021. Cette croissance, principalement tirée par les nouveaux métiers du Groupe, devrait permettre l'atteinte d'un objectif de chiffre d'affaires proche du milliard d'euros à fin 2021.

Hexaôm reperd 3,7% à 41,40 euros ce vendredi sur le marché parisien, alors que les investisseurs avaient salué hier les solides résultats du constructeur de maisons individuelles. Le groupe a dégagé l'an passé un bénéfice net annuel de 19,7 ME, en hausse de +6,5%, pour des revenus en progression de 4,8%, à 881,8 ME. Le résultat opérationnel s'améliore de 7% à 29,1 ME. Hexaom anticipe la poursuite de la croissance de son activité en 2021. Cette croissance, principalement tirée par les nouveaux métiers du Groupe, devrait permettre l'atteinte d'un objectif de chiffre d'affaires proche du milliard d'euros à fin 2021.

Parmi les derniers avis de brokers, Midcap Partners a revalorisé le dossier de 48 à 50 euros avec un avis à l'achat à la suite de cette publication qui ne fait que le conforter dans son opinion positive sur le dossier. La perspective d'accélération de la croissance bénéficiaire de cette année reste sous valorisée selon le courtier.
Portzamparc a aussi revalorisé le titre de 47 à 52 euros. Le groupe affiche un bilan sain, possède une bonne visibilité sur ses différentes branches et une marge qui devrait progressivement revenir sur des niveaux normatifs sous l'effet du redressement CMI, de la relution des récentes opérations M&A et du ramp-up de l'activité Promotion. En revanche, la SocGen a dégradé le titre à 'conserver', mais avec un objectif ajusté en hausse de 45 à 46,5 euros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.