HighCo : bonne résistance des résultats

HighCo : bonne résistance des résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 mars 2021 à 18h15

HighCo annonce des performances financières supérieures aux attentes dans un contexte 2020 difficile. Dans un contexte sanitaire et économique sans précédent, le groupe confirme sa résilience sur l'exercice 2020 avec une marge brute en retrait de -10,3% pour atteindre 74,16 ME, grâce à un niveau d'activité au S2 (-5,7%) bien meilleur qu'au S1 (-14,7%) à périmètre et change comparables (PCC). Le Digital résiste mieux sur l'exercice 2020 (-5,6% PCC) grâce notamment aux activités Mobile, en croissance au S2 (+5,3% PCC). La part du Digital dans les activités progresse fortement passant de 56,2% fin 2019 (incluant Shelf Service) à 67,3% fin 2020.

HighCo annonce des performances financières supérieures aux attentes dans un contexte 2020 difficile. Dans un contexte sanitaire et économique sans précédent, le groupe confirme sa résilience sur l'exercice 2020 avec une marge brute en retrait de -10,3% pour atteindre 74,16 ME, grâce à un niveau d'activité au S2 (-5,7%) bien meilleur qu'au S1 (-14,7%) à périmètre et change comparables (PCC). Le Digital résiste mieux sur l'exercice 2020 (-5,6% PCC) grâce notamment aux activités Mobile, en croissance au S2 (+5,3% PCC). La part du Digital dans les activités progresse fortement passant de 56,2% fin 2019 (incluant Shelf Service) à 67,3% fin 2020.

En repli de -10,1% en 2020, la France affiche une marge brute de 64,32 ME, représentant 86,7% de la marge brute, les effets de la crise étant en partie compensés par les bonnes performances des activités 'Drive' et 'Mobile', en croissance sur le dernier trimestre. Avec une marge brute de 9,84 ME, l'International s'affiche en repli de -11,9% en 2020, représentant 13,3% de la marge brute. Au Benelux, l'activité ressort en baisse de -13,1% sur l'exercice. Pour rappel, le groupe a cédé ses activités in-store au Benelux en octobre 2020.

La bonne résistance d'activité couplée à la maîtrise des coûts ont permis de limiter la baisse du RAO ajusté 2020 à 12,18 ME, soit une baisse de -28,8%. Cette baisse est moins forte qu'attendue grâce à un RAO ajusté en croissance de +4,3% au S2. La marge opérationnelle ajustée (RAO ajusté / MB) a ainsi été revue à la hausse au cours du S2 (de 10% à 12% puis 16%) pour finalement s'afficher à 16,4% (soit une baisse de 210 bps par rapport à 2019, incl. Shelf Service). Le RAO ajusté s'établit en France à 10,01 ME (-30,9%) et à 2,18 ME (-17,7%) à l'International.

Avec un produit de 0,78 ME lié à une reprise de provision sur les plans d'attribution gratuite d'actions (2019 retraité : charge de 0,62 ME), des charges de restructuration en hausse à 0,78 ME (2019 retraité : 0,34 ME) et l'absence d'autres produits et charges opérationnels (2019 retraité : produit de 0,12 ME), le ROC et le résultat opérationnel 2020 s'établissent à 12,18 ME, en repli respectivement de -24,6% et 25,1%.

L'impôt 2020 s'affiche en baisse de -28,4% et représente une charge de 4,24 ME (2019 retraité : charge de 5,92 ME).

Le résultat des activités arrêtées ou en cours de cession représente, quant à lui, une charge (non cash) de 2,06 ME sur l'exercice (2019 retraité : produit de 0,55 ME) principalement suite à la cession des activités de Shelf Service au Benelux.

Le RNPG ajusté ressort en retrait de -36,5% à 5,77 ME (2019 retraité : 9,1 ME), pour un RNPG publié qui s'affiche à 4,27 ME, en repli de -54,1% (2019 retraité : 9,32 ME).

Le groupe enregistre ainsi un BNPA 2020 de 0,28 euro, en baisse de -36,4% par rapport à 2019 retraité (0,44 euro).

Fort de ces performances financières, il sera proposé à la prochaine assemblée générale du 17 mai 2021, un dividende de 0,27 euro par action, en forte progression de +68,8% par rapport au dividende de 0,16 euro par action versé en 2019.

Au 31 décembre 2020, l'excédent net de trésorerie (cash net) progresse de 14,42 ME pour s'établir à 76,96 ME, grâce notamment à une capacité d'autofinancement qui s'élève à 13 ME (hors impact IFRS 16). Hors la ressource nette en fonds de roulement (63,53 ME au 31 décembre 2020), le cash net s'affiche à 13,42 ME, soit une hausse de 10,17 ME par rapport au 31 décembre 2019.

Le groupe rappelle enfin avoir procédé au remboursement intégral et par anticipation du PGE de 30 ME en janvier 2021.

Dans un contexte sanitaire et économique complexe, marqué par l'accélération de la mutation digitale du commerce, HighCo a poursuivi ses investissements sur son axe stratégique majeur, la digitalisation de ses activités. Fin 2020, le digital représente 67,3% des activités du Groupe (56,2% à fin 2019).

La distribution alimentaire a vécu une année record, marquée par des changements profonds : la montée en puissance du drive, la multiplication des partenariats entre enseignes physiques et pure players, la structuration de marketplaces, etc. De leur côté, les consommateurs ont fortement modifié leurs comportements de shopping, retrouvant le chemin des magasins géographiquement les plus proches et adoptant massivement les formats drive et le paiement sans contact. Dans cet environnement complexe, les distributeurs sont confrontés à des problématiques nouvelles et doivent impérativement accélérer la digitalisation de leur marketing.

Le groupe, à travers la création de son start-up studio, HighCo Venturi, poursuit sa stratégie d'innovation pour créer ses relais de croissance et les solutions dont le marché a besoin. Doté de moyens financiers et humains, HighCo Venturi a choisi de donner la priorité à la digitalisation de deux solutions d'activation majeures : le coupon de réduction et le prospectus.

S'agissant du coupon de réduction mobile, le groupe fait état de la création du 1er coupon mobile universel reconnu par les caisses de l'ensemble des points de vente, condition nécessaire au lancement du coupon mobile en GSA (grande surface alimentaire) et de la création d'une plateforme d'émission de coupons mobiles personnalisés. S'agissant du prospectus digital, il souligne le lancement d'une plateforme donnant la possibilité aux acteurs du e-commerce alimentaire de digitaliser leur communication commerciale et promotionnelle, offrant ainsi une alternative pertinente au prospectus papier.

Compte tenu du contexte sanitaire et économique actuel, HighCo anticipe pour l'année 2021 un retour à la croissance de la marge brute (MB 2020 : 74,16 ME), ainsi qu'une progression de la marge opérationnelle ajustée (RAO ajusté / MB) à plus de 17% (marge opérationnelle ajustée 2020 : 16,4%).

Les ressources financières seront allouées à la montée en puissance du start-up studio HighCo Venturi (investissements en OPEX supérieurs à 4 ME) et au CAPEX qui sera compris entre 2 et 3 ME, ainsi qu'au retour à l'actionnaire par le paiement d'un dividende en forte hausse (de l'ordre de 5,6 ME) et par la reprise du programme de rachat d'actions propres qui sera supérieur à 1 ME (suspendu en 2020).

L'assemblée générale annuelle (mixte) de HighCo se tiendra le lundi 17 mai 2021 à 10h30 au siège social d'Aix-en-Provence. Compte tenu du contexte de crise liée à la pandémie, les modalités de tenue et de participation à cette Assemblée pourront être modifiées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire, en conformité avec la réglementation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.