Hopscotch engage un PSE de 90 à 100 personnes en France

Hopscotch engage un PSE de 90 à 100 personnes en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 octobre 2020 à 21h10

Depuis le début de la crise, Hopscotch Groupe est directement impacté notamment dans ses activités événementielles, soit 40% de ses revenus. Hopscotch a bénéficié des mesures de soutien par l'Etat en obtenant un PGE, et en appliquant l'activité partielle. Le groupe a aussi engagé des réductions de coûts comme les loyers et les frais généraux.

La deuxième vague du Covid oblige le groupe à prendre la décision difficile de mettre en place un projet de PSE pour la première fois de son existence. Il a pour objectif d'accélérer le plan de transformation. Hopscotch a ainsi présenté, le 27 octobre, aux représentants du personnel un projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui concernerait 90 à 100 personnes sur 500 en France. Le groupe s'attend en effet à une baisse de la marge brute de 25 ME sur 80 ME attendus en 2020, due en grande partie à l'activité événementielle en baisse de 60%.

Au-delà d'un recul soudain et pénalisant fortement les comptes, le groupe anticipe deux facteurs :
- une remontée plus lente qu'espérée du volume de l'activité événementielle en 2021 ;
- une mutation durable des pratiques choisies pour répondre aux besoins et problématiques de ses clients, entraînant une transformation du métier avec des solutions digitales nouvelles.

Avec le recentrage de toutes les activités du groupe en une adresse unique -Heaven et Sopexa ont intégré le siège durant l'été- les synergies de coûts et l'efficacité créative et opérationnelle sont augmentées. Les investissements sont orientés vers le digital et les dispositifs audiovisuels, avec notamment la création de studios hybrides.

Dès lors, le groupe évolue vers un modèle plus intégré pour favoriser la création de solutions de communication. Les équipes conseil et leurs méthodes innovantes de co-construction répondent efficacement aux enjeux internes, marketing et RSE de ses clients. Son implantation régionale (33 bureaux dans le monde) lui a permis de concevoir et produire plus d'une centaine de dispositifs de communication en digital au cours des trois premiers trimestres.

Ce nouveau projet permettrait au groupe de s'adapter, et de renouer avec la croissance dès 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.