Hopscotch : non respect des covenants, confirmation du soutien des banques à l'unanimité

Hopscotch : non respect des covenants, confirmation du soutien des banques à l'unanimité©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 19h02

Les covenants liés à certains prêts bancaires du Groupe Hopscotch ne sont pas respectés dans les comptes au 31 décembre 2020 fortement dégradés compte tenu du contexte sanitaire, comme publié précédemment. Ces covenants ont été mentionnés dans les annexes consolidées, et dans les risques de financement.

Les covenants liés à certains prêts bancaires du Groupe Hopscotch ne sont pas respectés dans les comptes au 31 décembre 2020 fortement dégradés compte tenu du contexte sanitaire, comme publié précédemment.
Ces covenants ont été mentionnés dans les annexes consolidées, et dans les risques de financement.

Le pool bancaire constitué de banques qui ont participé au PGE versé avant le 30 juin 2020 et avec lesquelles des discussions sont en cours pour augmenter le PGE d'une souscription complémentaire de 5 millions d'euros ont, à l'unanimité, donné leur accord pour que la part des prêts bancaires à plus d'un an soumis à covenant (de 9,5 millions d'euros), ne soit pas immédiatement exigible.

Pour rappel, dans ce contexte, les commissaires aux comptes de la Société ont formulé une réserve sur les comptes consolidés du Groupe Hopscotch (et les comptes sociaux de sa société mère) de l'exercice clos le 31 décembre 2020 puisqu'au regard des discussions passées et en cours avec le pool bancaire, le Groupe a préféré conserver la part à plus d'un an en dettes non courantes alors qu'au 31 mars 2021 l'accord des banques n'était pas encore obtenu.

Le pool bancaire confirme ainsi la solidité des financements structurants du Groupe Hopscotch.

Le Document Universel d'Enregistrement de la Société qui sera prochainement mis à la disposition du public, mentionnera en introduction la réserve émise par les commissaires aux comptes, tout autant que le sera la signature de l'accord par le pool bancaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.