HSBC ne serait pas vendeur de sa banque de détail en France

HSBC ne serait pas vendeur de sa banque de détail en France
HSBC logo banque

Boursier.com, publié le jeudi 12 septembre 2019 à 16h11

HSBC ne serait pas vendeur de ses activités de banque de détail en France. Contrairement à ce qu'affirmait le 'Wall Street Journal' mercredi, la direction de HSBC France a démenti, dans un message adressé au personnel, les rumeurs sur une cession de ces activités. "Nous venons de recevoir à l'instant le démenti de la direction générale concernant ces rumeurs", a déclaré à Reuters un représentant syndical. Le quotidien financier américain affirmait hier qu'un éventuel repreneur serait vraisemblablement une banque française voulant augmenter sa part de marché dans le pays.

Selon une autre source syndicale de l'agence, les représentants syndicaux ont eu lundi une réunion avec la direction de HSBC France pour discuter des moyens de sortir les activités de banque de détail "du rouge".

HSBC compte 300 agences en France, dont 250 dédiées à la banque aux particuliers et 50 au marché des entreprises (PME). Le groupe bancaire emploie au total 8.000 collaborateurs en France, tous métiers confondus, dont 3.000 dans la banque de détail.

Au niveau mondial, HSBC avait limogé brusquement, il y a un peu plus d'un mois, son directeur général John Flint, nommé à peine 18 mois plus tôt. Il a été remplacé par intérim par Noel Quinn.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.