HSBC : solide début d'exercice

HSBC : solide début d'exercice
Cette annonce n'est pas sans ternir l'image de la banque. Elle assure cependant mettre tout en oeuvre pour protéger les données personnelles de ses clients.

Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 08h17

HSBC a réalisé un premier trimestre nettement meilleur qu'attendu grâce notamment à l'amélioration des perspectives économiques qui lui ont permis de réduire ses provisions pour couvrir les créances douteuses. Le géant financier britannique a ainsi enregistré sur les trois premiers mois de l'année un profit avant impôts de 5,78 milliards de dollars contre 3,21 Mds$ un an plus tôt et 3,35 Mds$ attendus par les analystes, pour des revenus ajustés de 13,27 Mds$. Le ratio CET1 ressort stable, à 15,9% à fin mars.

HSBC a réalisé un premier trimestre nettement meilleur qu'attendu grâce notamment à l'amélioration des perspectives économiques qui lui ont permis de réduire ses provisions pour couvrir les créances douteuses. Le géant financier britannique a ainsi enregistré sur les trois premiers mois de l'année un profit avant impôts de 5,78 milliards de dollars contre 3,21 Mds$ un an plus tôt et 3,35 Mds$ attendus par les analystes, pour des revenus ajustés de 13,27 Mds$. Le ratio CET1 ressort stable, à 15,9% à fin mars.

La banque a réduit de 400 millions de dollars ses provisions pour créances douteuses, mises de côté l'an dernier pour faire face à une possible hausse des défauts de crédit en raison de la pandémie. Le PDG, Noel Quinn, a évoqué un "bon début" en 2021, avec des pertes de crédit plus faibles que prévu, et des progrès dans la réduction des coûts et des actifs pondérés en fonction des risques.

HSBC a par ailleurs indiqué que les discussions avec Cerberus sur la vente des activités de banque de détail en France se poursuivaient, mais qu'aucune décision définitive n'avait été prise. Reuters a rapporté le mois dernier que les discussions en vue de la cession des 270 agences du groupe britannique en France étaient entrées dans leur phase finale. Aux États-Unis, la banque explore diverses options organiques et externes pour sa franchise de banque de détail.

Dans le cadre de sa réorientation vers l'Asie, HSBC a confirmé ce mois-ci que trois de ses cadres dirigeants seraient transférés à Hong Kong, ce qui signifie que la majeure partie de la banque sera gérée au jour le jour depuis la région. "Nous allons de plus en plus gérer la banque selon un modèle à deux pôles, à Hong Kong et à Londres", a déclaré Ewen Stevenson, directeur financier, lors d'un entretien avec 'Bloomberg TV'. "Transférer davantage de capacités en Asie est une priorité stratégique claire".

HSBC ne versera pas de dividende ce trimestre mais étudiera le paiement d'un éventuel dividende intérimaire lors de la publication de ses comptes trimestriels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.