Hybrigenics : demande de brevet déposée, sur les propriétés de stimulation du CD38 par l'inécalcitol

Hybrigenics : demande de brevet déposée, sur les propriétés de stimulation du CD38 par l'inécalcitol©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 décembre 2017 à 09h46

Hybrigenics a présenté le 9 décembre lors du congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH) des résultats in vitro montrant "la reproductibilité et la puissance de la stimulation exercée par l'inécalcitol sur l'expression de l'antigène CD38 à la surface des cellules de lignées humaines de myélome multiple (MM) en culture". 37 des 38 lignées humaines de myélome multiple (MM) ont répondu à l'inécalcitol, un agoniste des récepteurs de la vitamine D, par une augmentation d'un facteur 5 en moyenne de la densité de CD38 à la surface des cellules. La seule lignée de MM restée insensible à l'inécalcitol s'est révélée être dénuée de récepteur à la vitamine D.

"Depuis la découverte l'année dernière de la stimulation du CD38 sur des lignées humaines de leucémie myéloïde aiguë, nous avons étendu nos recherches avec Myelomax sur leurs 38 lignées de myélome multiple. La puissance de l'inécalcitol s'est révélée bien supérieure à celle de l'acide rétinoïque all-trans, le seul médicament actuellement en essai clinique en association avec le daratumumab, l'anticorps anti-CD38 de référence dans le myélome multiple, pour rechercher une synergie thérapeutique éventuelle basée sur la stimulation du CD38. Devant cet effet puissant et inattendu de l'inécalcitol, nous avons logiquement déposé un brevet sur l'utilisation thérapeutique de l'inécalcitol en association avec les anticorps anti-CD38 tels que le daratumumab", explique Rémi Delansorne, Directeur général d'Hybrigenics.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU