Hybrigenics fait le point sur ses activités récentes et présente ses axes de développement pour 2021 et 2022

Hybrigenics fait le point sur ses activités récentes et présente ses axes de développement pour 2021 et 2022©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 mars 2021 à 07h48

Hybrigenics et ses filiales, qui constituent le pôle DMS Biotech de DMS Group, présentent un état d'avancement des principaux développements. Hybrigenics possède un riche portefeuille de brevets lié aux activités historiques de recherche d'Hybrigenics, portant notamment sur les analogues de la vitamine D (inécalcitol) et les inhibiteurs des protéases spécifiques de l'ubiquitine 7 (Ubiquitin-specific protease -USP).

Hybrigenics et ses filiales, qui constituent le pôle DMS Biotech de DMS Group, présentent un état d'avancement des principaux développements.
Hybrigenics possède un riche portefeuille de brevets lié aux activités historiques de recherche d'Hybrigenics, portant notamment sur les analogues de la vitamine D (inécalcitol) et les inhibiteurs des protéases spécifiques de l'ubiquitine 7 (Ubiquitin-specific protease -USP).

Comme mentionné dans le communiqué de presse de DMS Group du 20 janvier 2021 (lire le communiqué de presse du 20/01/2021), des discussions sont en cours avec la société américaine Valo Early Discovery Inc. qui a acquis les droits relatifs au brevet américain no 9,840,491 qui porte sur des inhibiteurs d'USP7, initialement délivré à la société Forma Therapeutics, qui a fait l'objet d'une contestation par Hybrigenics approuvée par le bureau américain en charge de la gestion des brevets ("US Patent and Trademark Office"). Les deux parties sont actuellement proches d'un accord concernant l'utilisation du brevet concerné, sans être en mesure de donner une date précise sur sa finalisation.

En ce qui concerne l'inécalcitol, un projet préclinique étudie actuellement les effets de cette molécule sur un modèle animal représentatif d'un sous-groupe de leucémie par l'université américaine de Lima Linda aux Etats-Unis (lire le communiqué de presse Hybrigenics du 24/09/2020). Par ailleurs, un projet de repositionnement de cet analogue de la vitamine D est actuellement à l'étude par une société spécialisée dans l'identification des interactions entre molécules actives et cibles moléculaires (drug-target interactions).

Axe Biothérapies

Cet axe, qui regroupe les activités les plus récentes d'Hybrigenics issues de DMS Group lors de l'apport partiel d'actif, est principalement porté par la société Stemcis et sa filiale distributrice Adip'sculpt. Il vise principalement à mieux comprendre les nombreuses implications du tissu adipeux (graisse) dans la physiopathologie de différentes maladies et à proposer des solutions techniques innovantes utilisant les multiples propriétés de ce tissu. Il comprend à la fois le développement et la commercialisation de dispositifs médicaux simples, déjà utilisés dans la pratique chirurgicale, et de technologies plus complexes nécessitant une mise au point plus longue et une caractérisation précise des populations cellulaires obtenues.

Chirurgie esthétique et réparatrice : le chiffre d'affaire d'Hybrigenics est aujourd'hui principalement issu des ventes de la gamme de sets chirurgicaux Adip'sculpt dédiés à la technique de greffe autologue de tissu adipeux (aussi appelée lipofilling ou lipomodelage), qui utilise les propriétés volumatrices du tissu adipeux. Cette technique chirurgicale est une alternative naturelle aux prothèses mammaires et aux produits de comblements (fillers type acides hyaluroniques), offrant aux patients des résultats plus naturels et plus durables. Hybrigenics commercialise des instruments chirurgicaux optimisés pour améliorer la qualité de la graisse injectée au patient et donc le résultat esthétique obtenu. Un nouveau produit spécialement conçu pour les chirurgies du sein et des fesses (car permettant de réduire significativement le temps de prélèvement et de traitement de volumes importants de graisse tout en conservant la qualité de celle-ci) est en cours d'industrialisation dans le cadre d'un partenariat avec SGH Healthcaring (lire le communiqué de presse du 06/05/2020) et viendra compléter la gamme existante. Le lancement de la commercialisation sur le marché européen est prévu en octobre 2021 et coïncidera, sur la base d'un scénario d'évolution favorable de la crise sanitaire actuelle, avec la reprise des principaux congrès professionnels nationaux et internationaux (SOFCEP, SOFCPRE, IFATS et IMCAS). Le lancement sur les marchés américains (Etats-Unis et Brésil) est prévu en 2022, avec la conclusion de plusieurs accords de distribution de la gamme Adip'sculpt complète pour ces marchés.
Arthrose : Hybrigenics a mis au point une procédure simple et rapide d'injection intra-articulaire de cellules adipeuses, qui consiste à injecter au patient ses propres cellules dans l'objectif (i) d'avoir un effet d'amortissement et de lubrification de l'articulation et (ii) d'utiliser les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires du tissu adipeux. Un essai clinique pilote a permis d'observer chez des patients atteints d'arthrose du genou, une réduction de la douleur et une amélioration des fonctions et de la qualité de vie, qui se maintient au moins 12 mois après injection pour 89% des patients ayant bénéficié de la procédure. Les effets observés à 1 an sur le score de douleur utilisé sont statistiquement et cliniquement supérieurs à ceux observés dans le groupe de patients ayant reçu une injection intra-articulaire d'acide hyaluronique.
Malgré un développement aujourd'hui très ralenti par la crise sanitaire, qui freine la mise en oeuvre des actions de formation et les possibilités de rencontres avec les chirurgiens orthopédiques et les distributeurs, la procédure chirurgicale est en phase de diffusion et des accords de distribution sont progressivement signés à travers le monde, comme par exemple à Hong-Kong avec la société WKK International Ltd. (lire le communiqué de presse DMS Group du 22/09/2020) ou plus récemment en Italie, avec la signature de contrats de distributions avec les sociétés JR Orthopaedics et Arcomedica. La difficulté actuelle pour accéder aux différents marchés réside dans la définition du statut juridique de la procédure qui diffère selon le point de vue des autorités nationales compétentes (selon le cas, procédure chirurgicale pouvant être réalisée au bloc opératoire par un chirurgien sous couvert de l'innovation chirurgicale ou médicament biologique ne pouvant être préparé qu'en unité de thérapie cellulaire, que très peu d'établissements hospitaliers possèdent).

Syndrome de détresse respiratoire aigüe : Hybrigenics développe actuellement, avec l'unité Inserm U1070 "Pharmacologie des Anti-Infectieux" de l'université de Poitiers, une nouvelle stratégie thérapeutique qui permettrait de délivrer certaines molécules anti-inflammatoires sécrétées par les cellules souches du tissu adipeux directement au niveau des alvéoles pulmonaires, qui passe par le développement d'une forme galénique innovante et pourrait notamment être utilisée dans le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), lié ou non au virus SARS-CoV 2, ou pour d'autres pathologies pulmonaires à composante inflammatoire.
Dysfonctions érectiles : Hybrigenics développe également une solution thérapeutique utilisant les capacités régénératrices et angiogéniques (capacité à créer des vaisseaux sanguins) des cellules du tissu adipeux pour le traitement des troubles de l'érection. Une étude préclinique utilisant un modèle animal de dysfonction érectile liée à une ablation de la prostate a donné des résultats très encourageants et la phase 1 de l'appel à projets Instrument PME du programme européen Instrument PME (désormais remplacé par l'EIC Accelerator) a été passée avec succès (lire le communiqué de presse DMS Group du 09/12/2019). Cet axe de développement a été temporairement suspendu au profit d'actions prioritaires et de réorganisation des activités d'Hybrigenics et ses filiales. Il est désormais prévu de lancer l'industrialisation de la technologie brevetée d'extraction mécanique dans le courant de l'année 2021, en parallèle de la rédaction du dossier réglementaire nécessaire au passage en développement clinique (chez l'homme) de l'injection intra-caverneuse de cellules extraites avec ce nouveau procédé d'extraction.

Perspectives

Le Conseil d'administration d'Hybrigenics et la Direction de DMS Group souhaitent par ailleurs poursuivre et élargir les travaux d'Hybrigenics et ses filiales, d'une part en continuant à investir dans le tissu adipeux pour développer les traitements de demain, d'autre part, en continuant à investir dans des sociétés à fort potentiel, développant et commercialisant des technologies issues du secteur biopharmaceutique, des biotechnologies, ou encore des dispositifs médicaux, ayant pour caractéristique commune de s'inscrire dans l'ère de la médecine personnalisée (tout particulièrement en oncologie, en médecine régénératrice et en médecine anti-âge).

Dans ce contexte, le Conseil d'administration et la Direction de DMS ont la volonté de renforcer et de développer des collaborations avec des partenaires industriels et académiques, au niveau national et international, et étudient actuellement différents axes de développement et d'investissement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.