Hybrigenics proche d'un accord avec Valo Early Discovery

Hybrigenics proche d'un accord avec Valo Early Discovery©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 mai 2021 à 08h45

La perte d'exploitation s'est nettement réduite, passant de -1,4 ME en 2019 à -0,3 ME en 2020, sous l'effet de la diminution des charges de personnel à hauteur de -0,5 ME et des autres charges externes (fermeture des bureaux parisiens, arrêt de tous les contrats liés) également à hauteur de -0,5 ME. Après prise en compte du résultat financier (+36 KE) et du résultat exceptionnel (-45 KE), le résultat net social en 2020 s'est élevé à -0,3 ME.

La perte d'exploitation s'est nettement réduite, passant de -1,4 ME en 2019 à -0,3 ME en 2020, sous l'effet de la diminution des charges de personnel à hauteur de -0,5 ME et des autres charges externes (fermeture des bureaux parisiens, arrêt de tous les contrats liés) également à hauteur de -0,5 ME. Après prise en compte du résultat financier (+36 KE) et du résultat exceptionnel (-45 KE), le résultat net social en 2020 s'est élevé à -0,3 ME.

Des discussions sont toujours en cours avec la société américaine Valo Early Discovery Inc. qui a acquis les droits relatifs au brevet américain no 9,840,491 qui porte sur des inhibiteurs d'USP7, initialement délivré à la société Forma Therapeutics, qui a fait l'objet d'une contestation par Hybrigenics approuvée par le bureau américain en charge de la gestion des brevets.

"Les deux parties sont actuellement proches d'un accord concernant l'utilisation du brevet concerné, sans être en mesure de donner une date précise sur sa finalisation", explique la société qui porte désormais la stratégie de développement de DMS Group dans le domaine des biotechnologies et particulièrement des technologies de traitement de l'arthrose et de médecine régénératrice basée sur l'injection de cellules souches adipeuses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.