I.Ceram : dépose un brevet de protection des implants contre les bactéries

I.Ceram : dépose un brevet de protection des implants contre les bactéries©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 20h07

I.Ceram, spécialiste des implants orthopédiques innovants et implants en céramique, accélère ses travaux de Recherche et Développement avec le dépôt d'un brevet pour une protection longue durée des implants contre les bactéries grâce à un procédé permettant de fixer de manière définitive un antibiotique à la surface de l'implant.

Cette modification des caractéristiques de surface de l'implant permet de lui procurer une protection contre un risque potentiel d'infection pouvant survenir longtemps après la chirurgie et durant toute la durée de vie de ce dernier. L'implant ainsi "protégé" par l'antibiotique à sa surface permet d'empêcher une future prolifération bactérienne ainsi que la formation de biofilm bactérien, extrêmement difficile à combattre une fois installé.

L'efficacité de ce procédé a été testée et démontrée sur plusieurs types de surfaces : la céramique d'alumine poreuse, l'acier inoxydable et le titane. Ces recherches ont fait l'objet du dépôt d'un brevet (référence 1761317) en novembre 2017.
Les travaux R&D vont continuer avec la réalisation de protection d'implants de plus grands volumes et devraient faire l'objet d'une publication scientifique dans les mois à venir.

Ce nouveau procédé pourra notamment s'appliquer à l'ensemble des prothèses orthopédiques "traditionnelles" et leur garantir une protection longue durée.

I.Ceram accède ainsi à un nouveau marché dédié à la protection des implants. L'entreprise renforce sa gamme d'implants osseux dédiés au remplacement d'os infecté lui permettant de conforter sa position d'acteur majeur dans le traitement des infections osseuses.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.