Icade : les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

Icade : les arbres ne montent pas jusqu'au ciel©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 octobre 2019 à 09h43

Il ne manquait plus aux investisseurs qu'un prétexte pour observer une pause sur Icade, un titre qui s'adjuge près de 30% depuis le 1er janvier dans un contexte porteur pour les activités de bureaux en Ile-de-France et un environnement de taux bas. Ils l'ont trouvé ce jour avec le point d'activité au 30 septembre. En cumul sur 9 mois, le chiffre d'affaires du groupe immobilier recule de 13,5%. A périmètre comparable, la baisse des revenus s'inscrit à -13,2%.

Cap maintenu

Inquiétant ? Pas vraiment. Le troisième trimestre a surtout été marqué par la finalisation des massives cessions de bureaux, permettant de cristalliser la valeur de ces actifs, pour 1,1 MdE, soit 12,5% au-dessus de l'ANR calculé à fin 2018, et par un rythme solide d'acquisitions dans la Santé. Cette publication permet surtout au groupe de confirmer sa feuille de route annuelle. L'objectif d'une stabilité a minima du cash flow net courant en 2019, hors effet des cessions, est ainsi confirmé.

opinion dégradée

Invest Securities réagit à cette présentation trimestrielle en ajustant à la hausse son objectif de cours, désormais fixé à 83,5 euros contre 81,5 euros précédemment. Mais, face à la forte appréciation du titre qui a réduit l'upside, le bureau d'analyse abaisse sa recommandation sur la foncière/promoteur d'"achat" à "neutre". Invest Securities parle au demeurant de performances mitigées sur les loyers, compensé par un fort et inattendu rebond des réservations individuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.