IDEMIA et Sopra Steria choisis par le ministère de l'Intérieur français

IDEMIA et Sopra Steria choisis par le ministère de l'Intérieur français©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 09h02

Le groupement formé par IDEMIA et Sopra Steria a été choisi par le ministère de l'Intérieur français pour la conception, la réalisation, le déploiement, la maintenance et les évolutions du nouveau système central contrôle aux frontières (CCAF). La mise en place du CCAF s'inscrit dans le cadre de l'entrée en vigueur du nouveau système entrée-sortie européen (Entry Exit System) d'ici 2022 dont la finalité est d'améliorer la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen et de lutter tout particulièrement contre le phénomène dit d'overstaying (dépassement de la durée de séjour autorisée). Les technologies biométriques au coeur du CCAF contribuent à la fiabilité et à la rapidité de ce nouveau service.

Le groupement formé par IDEMIA et Sopra Steria a été choisi par le ministère de l'Intérieur français pour la conception, la réalisation, le déploiement, la maintenance et les évolutions du nouveau système central contrôle aux frontières (CCAF). La mise en place du CCAF s'inscrit dans le cadre de l'entrée en vigueur du nouveau système entrée-sortie européen (Entry Exit System) d'ici 2022 dont la finalité est d'améliorer la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen et de lutter tout particulièrement contre le phénomène dit d'overstaying (dépassement de la durée de séjour autorisée). Les technologies biométriques au coeur du CCAF contribuent à la fiabilité et à la rapidité de ce nouveau service.

Le central contrôle aux frontières (CCAF) est un projet dont l'objectif est la mise en place d'une infrastructure mutualisée performante permettant de fédérer les actions de contrôle aux frontières. Son déploiement interviendra en France au cours de l'année 2021. IDEMIA et Sopra Steria apportent et associent leur expertise en matière de gestion des identités, en particulier dans le domaine du contrôle aux frontières, et leur connaissance des grands systèmes critiques français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.