IDI discute avec Eurazeo de la cession d'Albingia

IDI discute avec Eurazeo de la cession d'Albingia©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 juillet 2018 à 10h51

Groupe Chevrillon et IDI sont entrés en discussions exclusives avec Eurazeo, Financière de Blacailloux contrôlée par Bruno Chamoin (PDG d'Albingia) et les équipes de management représentées par la Financière de l'Elbe en vue de la cession de Financière Miro, holding de la compagnie d'assurance Albingia. L'IDI et le Groupe Chevrillon avaient investi à parité égale il y a 12 ans.

Fondée en 1901 en Allemagne et présente en France depuis 1962, Albingia est aujourd'hui l'unique acteur indépendant dans l'assurance des entreprises sur le marché français. Elle a collecté plus de 220 ME de primes en 2017 avec un ratio combiné net inférieur à 85% et affiche un bilan de près d'un milliard d'euros. Opérant sur l'intégralité du territoire français, Albingia distribue exclusivement ses produits en courtage via un réseau de nombreux courtiers partenaires.

Albingia est "l'une des meilleures signatures du marché français de l'assurance" comme en témoigne son ratio de solvabilité très supérieur aux exigences réglementaires fixées par la Directive européenne Solvabilité II.

Albingia va engager sans délai le processus d'information et de consultation des instances représentatives du personnel. Une fois obtenu l'avis des instances représentatives du personnel, la réalisation de l'opération interviendrait, après l'obtention de l'autorisation de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et de l'Autorité de la Concurrence françaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.