Idsud : l'exercice 2020 sera déficitaire

Idsud : l'exercice 2020 sera déficitaire
pièce un centime euro

Boursier.com, publié le lundi 26 octobre 2020 à 06h32

Le résultat net de la société Idsud arrêté au 30 juin 2020 est une perte de -217 kE (+501 kE au 30 juin 2019).

Dans le détail, ce résultat s'explique de la façon suivante... Pour La Française des Jeux, suite à la crise sanitaire actuelle, l'Assemblée Générale de la Française des Jeux a décidé de réduire la distribution du dividende. Par conséquent, le dividende de La Française des Jeux encaissé en juin 2020 a baissé de 30% à 2,2 ME. Le dividende a été pris en compte dans les résultats, pour la moitié sur le 1er semestre 2020 et pour l'autre moitié considéré en produits constatés d'avance au titre du 2e semestre 2020. Pour les Activités Change et Or, l'activité des métaux précieux enregistre une baisse significative due au contexte sanitaire. Le recul est de 39% pour un montant de 243 kE en 2020 (399 kE en 2019). Le Secteur Voyages est fortement frappé par la situation née de la Covid-19 et de la crise économique en résultant. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du 1er semestre 2020 est en baisse de -70%.Le résultat est une perte de -304 kE au 30 juin 2020. La société Idsud Voyages a bénéficié des mesures de chômage partiel mises en place par le gouvernement ainsi que de l'exonération des charges patronales et du report de paiement des charges sociales et fiscales. La société Idsud a cependant décidé de déprécier les titres d'Idsud Voyages à hauteur de 400 kE, soit 50%.

Les charges d'exploitation sont en valeur absolue en baisse de -176 kE, soit -11% liée pour l'essentiel à la mise en place de l'activité partielle sur l'activité change.

Le résultat exceptionnel s'élève à +5 kE (-8 kE au 30 juin 2019). Au cours du 1er semestre 2020 et compte tenu du résultat déficitaire, la société n'enregistre pas de charge d'impôt, au lieu de 134 kE au 30 juin 2019.

Situation financière

Face à la situation née de la pandémie de la COVID-19 et à la crise économique consécutive à cette épidémie, la société Idsud a suspendu son activité durant 2 mois et demi (du 16 mars au 2 juin 2020). La société a ainsi placé, pendant la période de confinement imposé, une partie de son personnel en activité partielle, notamment le personnel affecté aux activités change et métaux précieux et l'autre partie, le personnel administratif, en télétravail.

La société Idsud a fait appel aux mesures d'aides arrêtées et mises en place par le gouvernement :
- a obtenu 1 480 kE de prêts garantis par l'Etat.
- a bénéficié du report des charges sociales et fiscales.
- a profité de l'exonération des certaines charges patronales pour une partie du personnel.

Perspectives

Le département Change et Métaux précieux a repris une activité, à raison de 50% du temps d'ouverture à la clientèle, avec une rotation du personnel. Le reste du temps ce personnel est en chômage partiel. Le redémarrage de l'activité change dépend principalement et entièrement du secteur touristique, celui-ci ne pouvant reprendre qu'avec les autorisations de circulation délivrées par les États. Une reprise peut être espérée pour le second semestre 2021.

Le redémarrage du secteur tourisme supposé intervenir au 3e trimestre 2020 est loin de se concrétiser dans la mesure où les autorisations de circulation délivrées par les Etats ne sont toujours pas effectives. Actuellement, l'ensemble du personnel est toujours en activité partielle pour 20%. Malgré les mesures mises en place par le gouvernement, la situation des activités voyages est difficilement soutenable. La direction prépare des mesures d'adaptation qui deviendront effectives dans les derniers mois de l'année. Des mesures adéquates seront mises en oeuvre pour maintenir l'équilibre autant que faire se peut.

Dans le Secteur Energies, les commandes restent à un niveau de progression satisfaisant, malgré la crise sanitaire et économique du Covid-19. Certains marchés enregistreront cependant un retard à raison des restrictions de transport et des délais d'obtention des autorisations d'accès aux territoires concernés. Par ailleurs, le Groupe ramène sa prévision sur sa filiale Idsud Energies Afrique fortement à la baisse étant donné les contraintes sanitaires en Afriquedepuis le mois de mars 2020.

La société Idsud met tout en oeuvre pour maintenir l'activité change et métaux précieux à un niveau raisonnable en maintenant ces équipes en activité partielle. Des décisions seront prises pour continuer à rentabiliser cette activité avant la fin de l'année.

Le conseil de surveillance et le Directoire ont pris la décision de fermer les locaux parisiens et de rapatrier le siège social à Marseille, date d'effet 2 janvier 2021.

La société Idsud devrait constater en fin d'exercice les pertes et la dépréciation corrélatives de sa filiale voyages. En conséquence, l'exercice 2020 s'avérera déficitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.