Iliad : encore du soutien !

Iliad : encore du soutien !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 février 2020 à 09h40

Iliad limite son retard à 1,3% ce mercredi à 131,30 euros, malgré un nouveau décrochage du CAC40 de plus de 2%, ce qui porte à près de 9% la chute des valeurs françaises depuis lundi. L'opérateur télécoms bénéficie de nouveaux renforts du côté des brokers, à commencer par Berenberg qui est repassé de 'conserver' à 'acheter' avec un objectif de cours relevé de 175 à 223 euros.
UBS reste acheteur sur le dossier avec un cours cible ajusté à 161 euros. JP Morgan avait auparavant revalorisé le dossier de 155 à 180 euros, tout en restant à 'surpondérer', tandis que Morgan Stanley a porté son objectif à 160 euros en étant à 'surpondérer'.

En début de mois, l'opérateur avait été dopé par une note d'Exane BNP Paribas qui avait rehaussé de 'neutre' à 'surperformer' son opinion sur la valeur tout en portant sa cible de 110 à 155 euros. Selon l'analyste, le marché français des télécoms est "à l'aube d'un changement structurel". Le second semestre de 2019 a été "la meilleure période pour les opérateurs français de mémoire récente", compte tenu des signes de rationalité des prix et de la baisse de l'activité promotionnelle, soulignait le courtier. Les ventes d'actifs et le financement hors bilan vont venir verrouiller les nouveaux coûts inflationnistes, ce qui nécessitera une augmentation annuelle des prix de 1 à 2% en compensation...

5G en vue

Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR (Altice Europe) ont déposé comme prévu leur candidature dans le cadre de l'attribution des fréquences 5G en France métropolitaine.
Les quatre opérateurs ont chacun sollicité l'attribution d'un des quatre blocs de 50 MHz qui seront attribués en avril, avec pour objectif de délivrer les autorisations d'émettre "au plus tard" en juin prochain, précise l'Arcep, le gendarme des télécoms. "L'Arcep va désormais instruire les dossiers de candidature. Elle s'assurera dans ce cadre de leur conformité aux critères de recevabilité et arrêtera la liste des candidats qualifiés au titre de la phase d'attribution des blocs", précise l'Autorité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.