Iliad : frappe un grand coup

Iliad : frappe un grand coup
Xavier Niel, fondateur d'Iliad, maison mère Free

Boursier.com, publié le mercredi 30 mai 2018 à 09h18

Iliad grimpait de 1,4% à 149 euros ce mercredi dans les premiers échanges, porté par la présentation de son offre commerciale dans le mobile en Italie, laquelle crédibilise les ambitions transalpines du groupe, censées compenser le pallier de croissance en France.

La maison mère de Free a frappé un grand coup en lançant mardi une offre mobile à prix cassés et sans engagement à 5,99 euros par mois. Grâce à cette proposition "disruptive", qui inclut notamment les appels et SMS illimités et une enveloppe internet de 30 gigaoctet pour le premier million de clients, l'opérateur télécoms espère contrebalancer le ralentissement de la croissance sur son marché historique.

Lors d'une présentation devant la presse italienne à Milan, le dirigeant d'Iliad en Italie Benedetto Levi a affiché des objectifs ambitieux . Il vise une part "substantielle" du marché avec le cap du million de clients dans un premier temps. L'opérateur fondé et contrôlé par Xavier Niel a réaffirmé qu'il serait en capacité d'atteindre l'équilibre au niveau du résultat d'exploitation (Ebitda) avec une part de marché de moins de 10%.

Du côté des analystes, en revanche, c'est la soupe à la grimace. HSBC a abaissé de 205 à 190 euros son objectif en restant acheteur, tandis que Deutsche Bank a réduit le sien à 215 euros (220 euros dans le viseur précédemment). Enfin, Bryan Garnier a ajusté de 205 à 202 euros sa "fair value" au motif que cette "révolution" d'Iliad va se traduire par une baisse de l'Arpu et peser sur la profitabilité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.