Iliad : légère baisse après un trimestre plutôt solide

Iliad : légère baisse après un trimestre plutôt solide
Sortie le 4 décembre 2018 de la FreeboxDelta d'Iliad

Boursier.com, publié le mardi 17 novembre 2020 à 09h58

Iliad pointe en léger repli après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 6,3% à 1,420 milliard d'euros. Un chiffre globalement conforme aux attentes du marché. La maison-mère de Free a recruté 299.000 nouveaux abonnés pour la fibre en France sur la période juillet-septembre, ce qui lui permet d'en compter un peu plus de 2,5 millions et de confirmer son objectif d'atteindre les 2,8 millions en fin d'année. Au total, le groupe de Xavier Niel a élargi sa clientèle à son offre fixe de 99.000 abonnés sur le trimestre, sa meilleure performance depuis les trois derniers mois de 2012.

Iliad a confirmé viser une Marge d'EBITDAaL France (hors B2B et vente d'équipements) de plus de 40% en 2020 ainsi qu'un solde d'EBITDAaL-investissements France (hors activités B2B) supérieur à 700 ME.

Pour Oddo BHF, ce trimestre vient une nouvelle fois confirmer le retour à la croissance du groupe dans tous les segments, fixe, avec d'une part les bons débuts de la Freebox Pop et la locomotive de la fibre qui reste intacte. Tous les segments du groupe sont donc convenablement orientés et le deal en Pologne est largement créateur de valeur. A l''achat' sur le titre, le broker vise 210 euros.

Comme indiqué dans une étude récente, Bryan Garnier estime que la solidité des activités actuelles et les nouvelles initiatives en France (B2B), en Italie (fixe) et en Pologne (Play mobile+ fixe) permettront au groupe de soutenir une croissance d'environ 5% à moyen terme, parallèlement à une forte amélioration des flux de trésorerie. Le courtier s'attend par ailleurs à ce que l'endettement reste sous contrôle, malgré ces initiatives de développement, se stabilisant à 2,5-2,7x (dette nette/EBITDA) d'ici 2021-2022. Cette trajectoire devrait contribuer à soutenir de fortes valorisations de l'ordre de 6-7x VE/EBITDA. BG confirme ainsi son avis 'achat' avec un objectif de 200 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.