Iliad rebondit malgré des ajustements d'analystes

Iliad rebondit malgré des ajustements d'analystes
Xavier Niel, fondateur d'Iliad, maison mère Free

Boursier.com, publié le mercredi 16 mai 2018 à 10h12

Après sa chute vertigineuse de la veille, le titre Iliad reprend du poil de la bête ce mercredi matin pour revenir sur les 138,10 euros, en hausse de 3,7%. L'actualité du groupe de Xavier Niel est pourtant dominée par les nombreux ajustements intervenus au sein des bureaux d'études, dans le sillage d'un point d'activité du 1er trimestre trop court.

Objectifs réduits

Derniers épisodes en date, HSBC et Bryan Garnier ont revu à la baisse leur scénario sur la maison de Free. Le premier ne vise plus que 205 euros sur le titre contre 300 euros précédemment, tout en restant acheteur. Également positionné à l'achat, Bryan Garnier a pour sa part réduit de 230 à 205 euros sa cible. Suite aux résultats du T1 publiés hier nous avons abaissé nos estimations sur Iliad alors que la situation semble plus dégradée que prévu, commente le courtier, dont la prévision d'Ebitda pour les activités en France est ramenée de 1 MdE à 850 ME à horizon 2020.

Réaction épidermique

Bryan Garnier se montre pour autant assez surpris par la réaction du marché avec un traitement pour Iliad similaire à celui infligé à Altice, alors que les profils des deux groupes n'ont pas grand chose en commun, selon l'expert. Nous restons à l'achat sur Iliad car nous croyons que l'action est actuellement sous-évalué alors que certains catalyseurs restent à venir, même s'il faudra du temps pour que l'action retrouve la confiance des investisseurs, conclut l'intermédiaire.

Analystes partagés

Ces ajustements font suite aux mouvements intervenus hier. Si bien que l'objectif moyen du consensus est désormais calé à 210 euros sur Iliad contre près de 233 euros trois mois plus tôt. Sur les 26 analystes qui suivent la valeur, 4 sont désormais à "vendre", 2 à "alléger" et 7 à "conserver". On dénombre à l'inverse 13 opinions favorables, dont 8 bureaux d'études qui conseille le dossier à l'achat.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.