Iliad suspend son objectif de cash-flow opérationnel en France

Iliad suspend son objectif de cash-flow opérationnel en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 mai 2021 à 07h44

Le chiffre d'affaires services Fixe du groupe Iliad s'est établi à 692 millions d'euros au T1 2021, en hausse de 4,4% (contre 5,4% au 4ème trimestre 2020 à base comparable, i.e. en excluant l'impact de l'offre de livres numériques). L'ARPU Fixe est en hausse de 30 centimes par rapport au 4ème trimestre 2020, à 32,6 euros et en hausse de 60 centimes par rapport au 1er trimestre 2020. Porté par une bonne dynamique de la filiale Jaguar Network, le chiffre d'affaires 'B2B', composé en totalité de services Fixes au T1 2021, est en hausse de 20,1%. La performance du Mobile facturé aux abonnés sur le 1er trimestre 2021 souffre d'une base de comparaison très élevée (+11,6% sur les ventes facturées aux abonnés au T1 2020). Elle reste néanmoins solide avec une hausse de 3,4% du chiffre d'affaires, et ce malgré l'impact négatif de la crise Covid-19 sur les revenus internationaux (appels vers l'étranger et roaming hors France). L'ARPU Mobile est en hausse organique de 2,7% à 10,8 euros, soit une croissance modérée comparée au trimestre précédent (6,5%) qui traduit une baisse des revenus hors forfaits plus prononcée (-15,2% contre -3,0% au T4 20) et, dans une moindre mesure, une intensité concurrentielle plus forte en début d'année sur les offres sans terminaux.

Le chiffre d'affaires services Fixe du groupe Iliad s'est établi à 692 millions d'euros au T1 2021, en hausse de 4,4% (contre 5,4% au 4ème trimestre 2020 à base comparable, i.e. en excluant l'impact de l'offre de livres numériques).
L'ARPU Fixe est en hausse de 30 centimes par rapport au 4ème trimestre 2020, à 32,6 euros et en hausse de 60 centimes par rapport au 1er trimestre 2020.
Porté par une bonne dynamique de la filiale Jaguar Network, le chiffre d'affaires 'B2B', composé en totalité de services Fixes au T1 2021, est en hausse de 20,1%.
La performance du Mobile facturé aux abonnés sur le 1er trimestre 2021 souffre d'une base de comparaison très élevée (+11,6% sur les ventes facturées aux abonnés au T1 2020). Elle reste néanmoins solide avec une hausse de 3,4% du chiffre d'affaires, et ce malgré l'impact négatif de la crise Covid-19 sur les revenus internationaux (appels vers l'étranger et roaming hors France).
L'ARPU Mobile est en hausse organique de 2,7% à 10,8 euros, soit une croissance modérée comparée au trimestre précédent (6,5%) qui traduit une baisse des revenus hors forfaits plus prononcée (-15,2% contre -3,0% au T4 20) et, dans une moindre mesure, une intensité concurrentielle plus forte en début d'année sur les offres sans terminaux.

Le chiffre d'affaires Autres, essentiellement composé des revenus d'interconnexion Voix et SMS/MMS, s'affiche en baisse de 11,8% à 93 millions d'euros (contre une baisse de 0,1% au 4ème trimestre). Ce chiffre d'affaires (peu margé) avait bénéficié notamment, à la fin du 1er trimestre 2020, d'une hausse atypique du trafic voix et SMS suite aux restrictions inédites de déplacement de la population française.
Les ventes d'équipements sont en baisse de 3,4% sur le trimestre à 43 millions d'euros.

Réseaux Fixe et Mobile

Le Groupe a poursuivi au 1er trimestre 2021 ses déploiements Très Haut Débit Fixe et Mobile, en ligne avec la volonté du Groupe de devenir l'opérateur alternatif de référence sur les réseaux de dernière génération.
Sur le FTTH, le Groupe dispose de 21,1 millions de prises commercialisables à fin mars 2021 (+5,7 millions sur 12 mois).

Côté Mobile, Free a déployé depuis début 2021 plus de 800 nouveaux sites actifs, franchissant pour la 1ère fois de son histoire la barre des 20.000 sites actifs. A fin avril 2021, le Groupe disposait ainsi de 20.188 sites en France métropolitaine, dont plus de 19.700 déployés en 4G. Le réseau mobile couvrait à fin avril plus de 98,8% de la population en 3G et 98,5% en 4G.

Le Groupe iliad a l'ambition d'être, en France, leader sur le réseau 5G parmi les challengers. Fin avril 2021, le Groupe détenait ainsi le plus grand nombre de sites 5G (toutes fréquences confondues) en métropole avec plus de 8.800 sites techniquement opérationnels - dont plus de 1.000 en 3,5 GHz.

Accélération des investissements 5G

Ces 10 dernières années, le Groupe iliad a investi chaque année près de 30% de son chiffre d'affaires dans ses infrastructures réseaux. Nous poursuivons activement, à l'heure actuelle, cette stratégie qui a fait ses preuves - puisque nous enregistrons depuis 18 mois une bonne dynamique commerciale - afin de pouvoir adresser, à court terme, de nouveaux segments à forte valeur ajoutée sur le marché Mobile.

Le Groupe peut en effet s'appuyer à date sur plusieurs leviers, outre le plus important réseau 5G de France :

Un réseau 4G dont la qualité s'améliore ; en août 2021, le Groupe verra par ailleurs son portefeuille de fréquences s'enrichir de 19,6 MHz2 supplémentaires dans la bande de fréquences 2,1 GHz, ce qui nous permettra d'augmenter encore la capacité du réseau 4G ;
Un réseau de distribution en expansion ; d'ici fin 2021, nous atteindrons 150 boutiques dans toute la France et visons plus de 200 boutiques en 2023 ;
Une marque plébiscitée, parmi les plus fortes en France tous secteurs confondus ;
Une satisfaction client élevée, comme le montre la dernière étude IFOP commanditée par le Groupe.

Dans ce contexte, le Groupe considère le déploiement de la 5G comme un accélérateur de croissance unique. Il a donc été décidé d'allouer une partie des futurs produits de cession de la participation de 30% du Groupe dans On Tower France à l'accélération de son plan d'investissement 5G.

Le Groupe iliad suspend par conséquent son objectif 2021 de cash-flow opérationnel pour la France d'environ 900 millions d'euros hors B2B et annoncera en septembre un objectif révisé prenant en compte l'accélération des investissements 5G et, dans une moindre mesure, à la sécurisation de stock de composants et d'équipements électroniques compte tenu du contexte de pénurie actuel.

Italie

Dans un contexte de durcissement des contraintes sanitaires, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 188 millions d'euros en Italie au 1er trimestre 2021, en hausse de 25,1% avec une hausse du chiffre d'affaires facturé aux abonnés de 26,7%.

Malgré un contexte peu favorable à un nouvel entrant, avec un churn de marché en baisse du fait de la fermeture des centres commerciaux, iliad Italia a recruté 305.000 nouveaux abonnés au 1er trimestre. Le Groupe compte 7,54 millions d'abonnés en Italie à fin mars 2021, soit près de 10% de part de marché.
En ce qui concerne le déploiement de son réseau mobile, iliad Italia a poursuivi sur la lancée de l'année 2020 et s'est une nouvelle fois montré très dynamique au 1er trimestre : à fin avril, iliad comptait ainsi 7.285 sites mobiles activés, en ligne avec l'objectif d'atteindre environ 8.500 sites actifs à fin 2021.
L'augmentation du trafic sur le réseau propre d'iliad a un impact positif sur la rentabilité en Italie. A ce titre, iliad Italia anticipe désormais l'atteinte d'un EBITDAaL positif au cours du 2ème trimestre 2021.

Pologne

Le Groupe iliad a intégré Play en Pologne dans ses comptes à compter du 18 novembre 2020. Le 1er trimestre 2021 est donc le premier trimestre avec une consolidation pleine. La Pologne a généré, au cours de ce trimestre, un chiffre d'affaires en monnaie locale de 1,81 milliard de zlotys (398 millions d'euros), en hausse de 3,6% sur 12 mois.

La croissance du chiffre d'affaires Services, hors ventes de terminaux, est en progression de 3,6% et de 5,1% sur les services Facturés aux abonnés, grâce notamment à la hausse de 2,3% de l'ARPU mobile facturé aux abonnés de Play ;

Ce trimestre a vu la poursuite d'une stratégie commerciale reposant sur (i) une approche de création de valeur et de segmentation sur la base existante, (ii) le lancement de nouvelles offres et produits pour ouvrir de nouveaux marchés (Home & vidéo). La base d'abonnés actifs contrats (hors M2M et cartes SIM offertes) est quasi stable sur 3 mois à 8,4 millions d'abonnés et la base prépayée diminue de 29 000 unités en raison, notamment, de la faiblesse de l'activité touristique ;

Sur le segment Home (TV Box et Internet Fixe), la base d'abonnés progresse fortement à +36.000 unités sur le trimestre, témoignant du potentiel de la marque Play sur ce segment et de la demande croissante pour de nouveaux services.

Objectifs du Groupe

Comme en 2020, l'épidémie de coronavirus a pour conséquences, outre les aspects humains, le ralentissement de l'activité économique dans de nombreux pays. Les impacts sociaux et financiers pour le Groupe iliad ont été limités en 2020. Néanmoins, pour 2021 et au-delà cette épidémie pourrait impacter le Groupe iliad et ses objectifs comme l'ensemble des entreprises évoluant dans le secteur des télécommunications (au travers notamment de la pénurie de certains composants électroniques et du ralentissement du déploiement de ses réseaux Fixe et Mobile...).

FRANCE
Ambition long terme sur le marché B2C : part de marché Mobile, Haut Débit et Très Haut Débit de 25%.

B2C
Fixe : Plus de 5 millions d'abonnés Fibre en 2023; 30 millions de prises raccordables à la Fibre à fin 2022.
Mobile : Plus de 80% de la base d'abonnés sur le Forfait Free 4G/5G illimitée en 2024; Plus de 25.000 sites en 2023

Finance
2021 : EBITDAaL-investissements (hors activités B2B) d'environ 900 millions d'euros (en cours de révision, suite à la décision d'affecter une partie des futurs produits de cession de On Tower France au programme 5G).

B2B
Part de marché sur le marché des entreprises d'environ 4 à 5% en 2024; Chiffre d'affaires de l'activité entreprises d'environ 400 à 500 millions d'euros en 2024.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.