Imerys et J&J condamnés dans une affaire de talc aux Etats-Unis

Imerys et J&J condamnés dans une affaire de talc aux Etats-Unis
Une photo du logo d'Imerys.

Boursier.com, publié le vendredi 06 avril 2018 à 07h26

Imerys est à nouveau rattrapé par une affaire de talc aux Etats-Unis. Une filiale locale et son client Johnson & Johnson ont été condamnés à verser 37 millions de dollars par un tribunal du New Jersey, au profit d'un homme estimant que son cancer était dû à une exposition à l'amiante contenue dans des produits à base de talc. Imerys est le fournisseur de base du talc utilisé par J&J dans ses produits. En l'espèce, le Français a été condamné à verser 11,1 M$ sur le total. J&J conteste la condamnation. Une porte-parole d'Imerys a pour sa part fait savoir que la société prévoit d'interjeter appel et qu'elle reste certaine que le cancer du plaignant n'a pas de rapport avec le talc.

Ce n'est pas la première fois que le duo J&J / Imerys doit se défendre en justice à cause du talc. D'autres affaires ont été jugées et certaines sont encore pendantes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU