Imerys grimpe malgré l'absence de guidance

Imerys grimpe malgré l'absence de guidance©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 02 novembre 2020 à 09h22

Imerys fait état de comptes en net retrait sur un an au troisième trimestre mais en sensible amélioration par rapport aux trois mois précédents. Sur les neuf premiers mois de l'année, l'EBITDA courant atteint 454,4 millions d'euros (-22,4%) pour un chiffre d'affaires de 2,81 MdsE, en baisse de 14,4% à périmètre et taux de change constants. Les volumes de ventes ont diminué de 11,8% (-127,1 millions d'euros) au troisième trimestre, ce qui traduit une amélioration progressive par rapport au deuxième trimestre, qui a subi le pic de la pandémie de Covid-19. Le résultat opérationnel courant s'élève à 209,8 ME, en retrait de 41,4%, tandis que le résultat net, part du Groupe, s'établit à 95,5 ME (-48,7%).

La firme précise avoir réalisé 100 millions d'euros d'économies de coûts grâce au plan d'action Covid-19 et au programme Connect & Shape au cours des neuf premiers mois, en ligne avec les objectifs.

Toujours pas de guidance 2020

Même si les marchés finaux d'Imerys devraient continuer à se redresser au quatrième trimestre, le rythme de la reprise reste conditionné par l'impact de la situation sanitaire sur l'économie, en particulier en Europe, compte tenu notamment des récents développements. Par conséquent, Imerys confirme qu'il n'est pas en mesure de donner une guidance pour l'ensemble de l'exercice 2020.

"Après avoir atteint le pic de la crise en mai, nous avons enregistré une reprise lente mais continue de la demande pour nos produits. Le mois de septembre a été le plus robuste depuis le début de la pandémie, certains secteurs, comme la construction et les produits de consommation, ayant pratiquement retrouvé leurs niveaux de l'année passée. Nous avons également constaté des signes d'amélioration dans d'autres secteurs, tels que l'automobile et la sidérurgie. Nous avons atteint nos objectifs d'économies de coûts grâce à notre plan d'action Covid-19 et à notre programme de transformation Connect & Shape, qui nous ont permis d'améliorer nos marges au troisième trimestre de l'année. Avec le déploiement effectif de la nouvelle organisation centrée sur le client, Imerys est désormais prêt à tirer parti de la reprise dans ses marchés sous-jacents. Les récentes acquisitions et augmentations de capacités de production montrent que nous continuons à investir dans la croissance future", déclare Alessandro Dazza, DG d'Imerys.

Le titre grimpe

Dans un marché hésitant, l'action progresse de 1,6% à 26 euros à la suite de ces annonces. Oddo BHF ('achat') parle d'un trimestre supérieur à ses attentes mais ne s'emballe pas pour autant. Le courtier souligne qu'à compter du 15 mai dernier et à la perspective de la prochaine résolution des litiges amiante, le titre avait commencé à se redresser. Toutefois, les perspectives plus difficiles sur les marché finaux (autres que la construction) ont mis à mal ce redressement boursier. Le marché reste clairement dans l'attente d'un rebond des volumes. Si 2020 constitue indéniablement une année à oublier, les investisseurs ont les regards déjà tournés vers 2021, selon l'analyste. A plus long terme, le broker est convaincu par le fort potentiel de rerating du titre. L'OPA de GBL sur Parques Reunidos donne de l'épaisseur à un LBO sur Imerys émanant de GBL surtout à ce niveau de cours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.