Imerys : les bénéfices augmentent de 16% au 1er trimestre

Imerys : les bénéfices augmentent de 16% au 1er trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le samedi 28 avril 2018 à 07h33

Le chiffre d'affaires de Imerys au 1er trimestre 2018 (clos le 31 mars 2018) s'élève à 1,207 milliard d'euros, en hausse de +8,5% par rapport à la même période de 2017. Ce chiffre d'affaires intègre un effet de périmètre positif de +129 ME (+11,6%) comprenant notamment Kerneos (108 ME), ainsi qu'un effet de change fortement défavorable de -80,9 ME (-7,3%).

Cette progression trimestrielle reflète une croissance organique de +4,2%, grâce en particulier à une bonne tenue du prix mix (+3%) dans toutes les branches d'activité. Dans des marchés toujours globalement bien orientés, les volumes augmentent de +1,2%, l'activité ayant été affectée par des conditions météorologiques défavorables en Europe et aux Etats-Unis.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 154,2 ME, en hausse de +4,8% par rapport au 1er trimestre 2017. Hors effet devises (-13,2 ME), il progresse de +15,1% grâce notamment à un effet prix-mix positif de +31,3 ME, qui couvre la hausse maîtrisée des coûts variables (+19,3 ME, notamment les coûts matières et l'énergie), et à une amélioration progressive de la contribution des acquisitions récentes (+14,1 ME), en particulier celle de Kerneos. Les volumes contribuent pour leur part à hauteur de +6,7 ME.

La marge opérationnelle du Groupe reste solide, à 12,8% au 1er trimestre 2018, en dépit de l'impact de change négatif de -0,2 point, et en tenant compte d'un mix d'activités différent au 1er trimestre 2018.

Le résultat courant net progresse de +11,8% à 95,4 ME (85,3 ME au 1er trimestre 2017). Le résultat courant net, part du Groupe, par action progresse de +11,5% à 1,21 euro.

Le résultat net, part du Groupe, a augmenté de +16,3% au 1er trimestre 2018 à 91,7 ME après prise en compte des autres produits et charges opérationnels, nets d'impôts (- 3,7 ME au 1er trimestre 2018), inférieurs à ceux du 1er trimestre 2017.

A 2,3 MdsE au 31 mars 2018, la dette financière nette du Groupe n'a pas significativement évolué par rapport au 31 décembre 2017. Les notes de crédit long terme d'Imerys attribuées par l'agence de notation Moody's ('Baa-2' avec une perspective stable), ainsi que celles de Standard & Poors ('BBB', avec une perspective stable également) ont été confirmées au cours du trimestre.

Au cours du 1er trimestre, Imerys a continué à bénéficier de marchés en amélioration, comme au second semestre 2017, de sa stratégie de développement et de sa politique d'innovation. Nos résultats progressent en dépit d'un impact défavorable des changes et de conditions météorologiques difficiles. Dans les trimestres à venir, le Groupe continuera à investir dans sa croissance, à renforcer sa compétitivité et bénéficiera de l'apport des acquisitions récentes, notamment Kerneos. A environnement économique comparable, 2018 devrait donc être une nouvelle année de progression du résultat courant net, commente Gilles Michel, Président-Directeur Général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.