Implanet : près de 4 ME de pertes en 2020

Implanet : près de 4 ME de pertes en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2021 à 18h05

Le chiffre d'affaires d'Implanet s'élève en 2020 à 6,01 millions d'euros, en recul de -19% par rapport à l'exercice précédent (7,41 ME en 2019). L'activité, qui avait redémarré en juin 2020 avec un retour au niveau du chiffre d'affaires de 2019, a de nouveau fortement ralenti en France et en Europe début novembre avec l'annonce du second confinement. L'activité Genou en France a été plus fortement impactée par la situation que dans le reste du monde. Aux États-Unis, la situation sanitaire a contraint Implanet et KICo à reporter sur 2021 les premières chirurgies Madison prévues en octobre, la formation des utilisateurs ne pouvant être assurée. Concernant l'activité Jazz, le chiffre d'affaires s'élève à 3,77 ME en 2020, en recul de -17% par rapport à 2019.

La marge brute de l'exercice 2020 progresse de 2 points comparée à 2019, avec un taux qui continue de s'apprécier sur l'année pour atteindre 58,2% (56% en 2019).

Sur la période, Implanet a poursuivi ses investissements en R&D, qualité et affaires réglementaires afin de maintenir son avance technologique et de sécuriser ses homologations jusqu'en 2024. Par ailleurs, la politique stricte et continue de gestion des coûts opérationnels et la mise en oeuvre rapide des mesures de chômage partiel pour faire face à la crise de Covid-19 ont permis de diminuer les charges opérationnelles courantes de 13%, soit -1,03 ME sur l'exercice 2020.

La perte opérationnelle courante affiche une amélioration de 11% à -3,22 ME (-3,6 ME en 2019). Le résultat opérationnel ressort à -3,68 ME (-3,43 ME sur l'exercice 2019). Après prise en compte des charges financières, le résultat net 2020 est de -3,98 ME sur l'exercice 2020 (-3,65 ME sur l'exercice 2019).

Trésorerie renforcée

La société est engagée à poursuivre le contrôle de ses coûts pour soutenir l'amélioration de ses indicateurs financiers. Au 31 décembre 2020, Implanet disposait d'une trésorerie et de placements financiers de 1,14 ME (0,7 ME au 31 décembre 2019). Malgré la crise de Covid-19, la consommation de trésorerie opérationnelle (free cash-flow) a diminué de -3%, passant de -3,35 ME sur l'exercice 2019 à -3,23 ME en 2020.
Le 7 février 2020, la société a renouvelé avec la société Nice & Green sa ligne de financement obligataire pour un montant maximum de 4 ME, en deux tranches de 2 ME et de 2 ME complémentaires sous réserve de l'adoption par l'Assemblée générale des actionnaires du le 7 avril 2020.
Implanet vient enfin de mettre en place une ligne de financement obligataire de 5 ME, via l'émission de 500 obligations convertibles, en complément du solde de 0,9 ME restant au titre du précédent programme de financement signé en février 2020. Dans le cadre du projet d'acquisition annoncé le 13 janvier 2021, Implanet a signé cette nouvelle ligne de financement avec Nice & Green SA qui permettra de financer l'acquisition et les besoins de trésorerie opérationnelle du nouvel ensemble sur 2021 et 2022.
Compte tenu de ces éléments, la Société considère "disposer d'un fonds de roulement suffisant pour les 12 prochains mois et poursuit l'étude de solutions complémentaires pour financer l'accélération de son développement de modèle de vente en direct et de déploiement de partenariats à l'international.

"Dans le contexte sanitaire très particulier qui a frappé l'année 2020, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de plus de 6 millions d'euros et continué à améliorer le taux de marge brute" commente Ludovic Lastennet, Directeur Général d'Implanet. "Ces résultats nous confortent dans notre capacité de résilience dans une période où les programmes chirurgicaux ont été très fortement perturbés par les reports ou les annulations. Notre stratégie de croissance externe, notamment avec le projet d'acquisition annoncé en janvier dernier, objective notre volonté de créer des synergies afin de continuer à améliorer le niveau de nos marges. Nous sommes plus que jamais focalisés sur notre objectif prioritaire : atteindre une masse critique de chiffre d'affaires et envisager l'équilibre en termes de trésorerie d'exploitation à horizon 2022".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.