Impressionnante hausse de l'Indice PMI flash manufacturier dans la zone euro en mars

Impressionnante hausse de l'Indice PMI flash manufacturier dans la zone euro en mars©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 10h01

Retour de la croissance dans le secteur privé de la zone euro! Les données PMI Flash de mars signalent la première progression de l'activité dans le secteur privé depuis six mois, la reprise de la demande mondiale favorisée par la sortie progressive de la crise sanitaire ayant contribué à une hausse sans précédent des volumes de production dans l'industrie manufacturière.

Retour de la croissance dans le secteur privé de la zone euro! Les données PMI Flash de mars signalent la première progression de l'activité dans le secteur privé depuis six mois, la reprise de la demande mondiale favorisée par la sortie progressive de la crise sanitaire ayant contribué à une hausse sans précédent des volumes de production dans l'industrie manufacturière.

L'Indice PMI flash Composite de l'activité globale atteint ainsi 52,5, contre 48,8 en février, et 49,1 de consensus. L'Indice PMI flash de l'industrie manufacturière affiche un impressionnant bond sur mois, de 57,9 à 62,4, sur un plus haut historique (depuis juin 1997 et la création de l'indicateur). Le consensus était positionné à seulement 57,6. Enfin, l'Indice PMI flash de l'activité de services ressort sur un sommet de sept mois, à 48,8 (45,7 en février).

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête: "l'économie de la zone euro a fait preuve d'un dynamisme inattendu en mars, affichant un rythme de croissance nettement supérieur à celui anticipé, grâce notamment à une hausse record de la production manufacturière. Si le secteur des services demeure le talon d'Achille de l'économie de la zone euro, la contraction de son activité a toutefois ralenti en mars. Les prestataires de services ont en effet tiré parti de la croissance du secteur manufacturier, les consommateurs ont adopté de nouvelles habitudes de consommation, et les perspectives d'activité sont restées relativement bien orientées".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.