Indice PMI IHS Markit manufacturier record dans la zone euro en mai

Indice PMI IHS Markit manufacturier record dans la zone euro en mai©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 10h03

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a de nouveau affiché un rythme sans précédent en mai. L'indice désaisonnalisé PMI final IHS Markit est finalement ressorti à 63,1 le mois dernier contre 62,9 en avril et 62,8 en première estimation. Ce sont les Pays-Bas, suivis de l'Autriche, qui ont mené la croissance de la zone euro, les indices PMI atteignant en outre des records historiques dans ces deux pays.

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a de nouveau affiché un rythme sans précédent en mai. L'indice désaisonnalisé PMI final IHS Markit est finalement ressorti à 63,1 le mois dernier contre 62,9 en avril et 62,8 en première estimation. Ce sont les Pays-Bas, suivis de l'Autriche, qui ont mené la croissance de la zone euro, les indices PMI atteignant en outre des records historiques dans ces deux pays.

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "l'expansion du secteur manufacturier de la zone euro s'est poursuivie à un rythme inégalé au cours des près de vingt-quatre années d'enquête, l'indice PMI atteignant un niveau record pour un troisième mois consécutif en mai. La croissance très soutenue de la production préfigure un fort rebond de l'économie au deuxième trimestre. Toutefois, les retards de livraisons d'intrants ont atteint des niveaux records au cours du mois, freinant la croissance de l'activité des fabricants et créant des contraintes de capacité sans précédent.

La forte hausse des nouvelles commandes a entraîné une baisse des stocks d'achats ainsi qu'un taux d'accumulation record du volume du travail en attente. Si ces deux indicateurs prospectifs sont de bon augure pour la production, et si la croissance de l'emploi devrait se poursuivre au cours des prochains mois - les fabricants cherchant à ajuster leur capacité à l'augmentation de la demande -, les prix ont en revanche flambé en mai. En effet, le raffermissement de la demande conjugué aux pénuries de produits a tiré à la hausse les prix des intrants, le taux d'inflation atteignant un niveau inégalé au cours des vingt-quatre dernières années d'enquête".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.