Indice PMI IHS Markit manufacturier très solide en mai en France

Indice PMI IHS Markit manufacturier très solide en mai en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 09h58

L'assouplissement des mesures visant à endiguer la pandémie de Covid-19 a entraîné une nouvelle amélioration marquée de la conjoncture dans le secteur manufacturier français en mai, les croissances de la production et des nouvelles commandes s'étant en effet accélérées par rapport au mois précédent. Se redressant de 58,9 en avril à 59,4 (59,2 en première estimation), l'Indice des Acheteurs PMI IHS Markit, conçu pour mesurer la performance globale de l'industrie manufacturière, signale ainsi de nouveau une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur, le taux de croissance affichant son plus haut niveau depuis septembre 2000. Bien que les entreprises aient renforcé leurs effectifs afin de répondre à l'augmentation de la charge de travail, la forte hausse de la demande et l'engorgement des chaînes d'approvisionnement ont toutefois contribué à une forte accumulation des arriérés de production.

L'assouplissement des mesures visant à endiguer la pandémie de Covid-19 a entraîné une nouvelle amélioration marquée de la conjoncture dans le secteur manufacturier français en mai, les croissances de la production et des nouvelles commandes s'étant en effet accélérées par rapport au mois précédent. Se redressant de 58,9 en avril à 59,4 (59,2 en première estimation), l'Indice des Acheteurs PMI IHS Markit, conçu pour mesurer la performance globale de l'industrie manufacturière, signale ainsi de nouveau une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur, le taux de croissance affichant son plus haut niveau depuis septembre 2000. Bien que les entreprises aient renforcé leurs effectifs afin de répondre à l'augmentation de la charge de travail, la forte hausse de la demande et l'engorgement des chaînes d'approvisionnement ont toutefois contribué à une forte accumulation des arriérés de production.

Andrew Harker, Economics Director à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête: "Le principal défi auquel les entreprises sont à présent confrontées porte sur leur capacité à faire face à la charge de travail, une tâche rendue difficile par les fortes perturbations sur les chaînes d'approvisionnement et les pénuries de matières premières. Le volume du travail en cours ayant fortement progressé, on peut s'attendre à une accélération de la croissance de la production au cours des prochains mois, tendance toutefois conditionnée à un allègement des tensions sur les chaînes logistiques, ainsi qu'à de nouvelles créations de postes. Les tensions inflationnistes n'ont montré aucun signe d'affaiblissement. Au contraire, les prix des achats ont enregistré leur plus fort taux d'inflation depuis dix ans tandis que les prix de vente ont affiché leur deuxième plus forte hausse historique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.