Ingenico accuse logiquement le coup

Ingenico accuse logiquement le coup©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 17 décembre 2018 à 09h32

Ingenico va rester indépendant ! Après des mois de spéculations sur un éventuel rachat du spécialiste des paiements, la société annonce ce matin avoir "décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont elle a fait l'objet en vue d'une opération stratégique". Elle entend ainsi se concentrer sur l'accélération de sa performance et sur la préparation d'un nouveau plan stratégique moyen terme. "En conséquence, le Conseil d'administration a décidé de mettre fin aux travaux du comité ad hoc". Ingenico précise qu'il communiquera son plan stratégique moyen terme avant la tenue de son assemblée générale annuelle 2019

Il s'agit de la première grosse décision prise par le tandem constitué de Bernard Bourigeaud et Nicolas Huss depuis le départ de Philippe Lazare de la tête d'Ingenico début novembre.

Approché par Natixis

Ingenico avait dernièrement été approché par Natixis alors que des rumeurs d'un intérêt d'Edenred ont également circulé dans les salles de marché.

Le titre sous pression

Le titre est logiquement sous pression suite à cette annonce. Après 30 minutes d'échanges, il abandonne près de 6% à 53,7 euros, portant ses pertes à environ 35% depuis le premier janvier. La capitalisation boursière de la société, qui reste l'une des dernières indépendantes dans un secteur européen des paiements en pleine consolidation, est désormais de moins de 3,5 MdsE.

Bryan Garnier, qui ne semble pas très surpris par cette communication, reste 'acheteur' de la valeur avec une 'fair value' de 67 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.