Ingenico : le marché sanctionne des revenus un peu courts

Ingenico : le marché sanctionne des revenus un peu courts©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 10h41

La confirmation des objectifs 2017 par Ingenico n'empêche pas le titre de reculer de plus de 3,7% à 78,5 euros. Il est vrai que le chiffre d'affaires de la société est ressorti à 597 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 5% à données publiées, mais inférieur aux 616 ME attendus par les analystes en raison d'effets de change adverses et d'une activité moins dynamique que prévu sur le marché nord-américain.

Suite à cette publication, Natixis abaisse ses estimations de bpa 2017 de 2,4% à cause des changes, et son objectif de 108 à 106 euros. Le broker reste néanmoins à l'achat sur le dossier alors qu'Ingenico reste un acteur important de la chaîne du paiement. Sa transformation s'accélère et les attentes ont été réduites. La configuration semble intéressante pour la banque dans la mesure où les attentes concernant la croissance sont plus raisonnables qu'avant et que l'acquisition de Bambora (qui devrait se finaliser au T4) devrait permettre d'accélérer la croissance de 1 à 2 points.

Gilbert Dupont réitère également son conseil 'achat et sa cible de 108 euros. La légère déception sur le troisième trimestre ne permet pas de lever tous les doutes quant à la capacité d'Ingenico à voir son momentum s'améliorer durablement. Le courtier reste néanmoins convaincu que la normalisation de certains marchés clés (US, Brésil) devrait permettre au groupe de retrouver une dynamique plus favorable au cours des prochains exercices et la valorisation actuelle n'intègre pas pleinement le potentiel de croissance moyen terme.

Enfin, Bryan Garnier confirme son conseil 'achat' et sa 'fair value' de 119 euros. "Dans notre univers de couverture des paiements, c'est l'un des rares noms pour lesquels nous avons un tel potentiel", explique le broker. Ingenico figure dans sa 'top pick list' du quatrième trimestre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.