Ingenico : un analyste n'y croit pas vraiment

Ingenico : un analyste n'y croit pas vraiment©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 11 avril 2018 à 09h45

Ingenico résiste bien (-0,6% à 72,3 euros) après son envolée de 7% mardi suite au rachat de Verifone par des fonds de private equity pour 3,4 milliards de dollars. Invest Securities explique que l'opération souligne la sous-évaluation d'Ingenico en cas de transaction (supérieure à 80 euros), mais ne peut pas selon lui relancer la spéculation à court terme.

IS ne voit pas les politiques français accepter un rachat par des fonds de PE, surtout s'ils venaient à être non européens. Seul un rapprochement avec un concurrent européen aurait du sens à leurs yeux et malheureusement, ni Worldline, ni Wirecard ne semblent accorder leur priorité à Ingenico à court terme. Le broker continue donc de penser qu'Ingenico devrait rester une valeur value, en panne de momentum. La prochaine publication trimestrielle (25 avril) devrait confirmer ce sentiment. De quoi rester 'neutre' avec un objectif ajusté de 86 à 84 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.