Innate Pharma : premier patient traité dans l'essai de phase I évaluant IPH5201

Innate Pharma : premier patient traité dans l'essai de phase I évaluant IPH5201
innate pharma logo

Boursier.com, publié le mardi 10 mars 2020 à 08h09

Innate Pharma SA a annoncé aujourd'hui que le premier patient a été traité dans un essai clinique de Phase I évaluant IPH5201, un anticorps monoclonal bloquant CD39, chez des patients adultes présentant des tumeurs solides avancées.

L'objectif de l'essai, sponsorisé par AstraZeneca (LES/STO/NYSE : AZN), est d'évaluer IPH5201 en monothérapie et en combinaison avec durvalumab (anti-PD-L1) avec ou sans oleclumab (anticorps monoclonal anti-CD73).

Le programme de Phase I pour IPH5201 s'appuie sur des résultats précliniques positifs présentés au congrès 2019 de la Société d'Immunothérapie des Cancers (Society for Immunotherapy of Cancer ou SITC), démontrant que le blocage de CD39 en combinaison avec des inhibiteurs du point de contrôle PD-L1 augmente l'efficacité anti-tumorale par rapport au blocage de PD-L1 seul.
Les données précliniques récemment publiées par Innate Pharma1 soutiennent également le rationnel d'évaluation de la combinaison du blocage de CD39 et CD73 dans des indications oncologiques, compte tenu du potentiel effet de synergie dans la réponse anti-tumorale. Le blocage de CD39 empêche non seulement la production d'adénosine immunosupprive, mais favorise également l'accumulation d'adénosine triphosphate (ATP) immunostimulante. Il est de plus en plus reconnu que la voie adénosine est essentielle dans l'immunosuppression des tumeurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.